Chalon-sur-Saône : l’agresseur au marteau est toujours en fuite

Le commissariat de Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire
Le commissariat de Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire

Les policiers et les gendarmes sont toujours mobilisés samedi 16 septembre 2017 pour tenter de retrouver l'homme armé d’un marteau qui a blessé deux femmes dans les rues de Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire.

Par B.L.

Un homme est activement recherché depuis qu’il a blessé deux femmes en fin de matinée vendredi 15 septembre 2017. Acte terroriste ou geste de folie ? Pour l'heure, aucune piste n'est écartée.
Les agressions ont eu lieu près du centre-ville à quelques minutes d’intervalle dans un rayon géographique proche. Deux femmes, âgées d'une cinquantaine d'années, ont été attaquées par un homme "vêtu de noir" qui "aurait crié Allah Akbar" selon des témoins.

Les deux victimes - une assistante maternelle et une pharmacienne - sont choquées et légèrement blessées. L’une d’elle a eu cinq points de suture. La deuxième victime a eu quatre points de suture et s’est vu attribuer une incapacité temporaire de travail de cinq jours. Toutes deux ont porté plainte.

Chalon-sur-Saône : l’agresseur au marteau est toujours en fuite
Les policiers et les gendarmes sont toujours mobilisés samedi 16 septembre 2017 pour tenter de retrouver l'homme armé d’un marteau qui a blessé deux femmes dans les rues de Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire. - Le reportage de Charles Behr et Tiphaine Pfeiffer


Un fort dispositif a aussitôt été déployé pour retrouver l’agresseur : il y avait notamment une cinquantaine de policiers et une vingtaine de gendarmes. D’importants moyens sont toujours mobilisés pour retrouver l’auteur des faits samedi 16 septembre 2017 alors que la braderie annuelle des commerçants bat son plein.  Mais, les enquêteurs disposent de peu d’informations.

La direction interrégionale de la police judiciaire (DIPJ) et la circonscription de sécurité publique de Chalon-sur-Saône ont été saisies conjointement par le procureur de la République de Chalon-sur-Saône afin de lancer immédiatement une enquête pour tentative d’homicide.

A lire aussi

Sur le même sujet

Me Ballorin invité du 19/20 vendredi 13 octobre partie 2

Près de chez vous

Les + Lus