Hôpital de Chalon : le service cardiologie dénonce le manque d'équipements vitaux

Le service cardiologie du centre hospitalier William Morey réclame une spécialité supplémentaire / © Damien Boutillet FTV
Le service cardiologie du centre hospitalier William Morey réclame une spécialité supplémentaire / © Damien Boutillet FTV

Les praticiens du service cardiologie de l'hôpital William Morey à Chalon-sur-Sâone se mobilisent mercredi 31 mai pour gagner un service de coronographie-angioplastie. Ils ne comprennent pas pourquoi l'hôpital n'est toujours pas équipé d'une telle spécialité.

Par F.L. (avec AFP et D.B.)

Incompréhension de la part des cardiologues
Plusieurs cardiologues du centre hospitalier de Chalon-sur-Saône ont dénoncé l'absence, dans la plus grande ville de Saône-et-Loire, d'outils de coronarographie et d'angioplastie, qui permettent d'examiner les artères du coeur et de les traiter si elles sont bouchées.

Le spectre d'une fermeture du service
Les spécialistes du service cardiologie craignent à terme, une fermeture de l'unité de soins intensifs de cardiologie. Ce dernier traite les urgences, en raison notamment du départ de cardiologues vers Dijon et Mâcon.

La plus gande ville de Saône-et-Loire non équipée
A mi-chemin des quelque 130 kilomètres qui séparent la capitale bourguignonne, Dijon, de la préfecture du département, Mâcon, Chalon-sur-Saône est la ville la plus peuplée de Saône-et-Loire (45.000 habitants).
C'est un autre argument invoqué par les spécialistes de l'hôpital de Chalon-sur-Saône, à l'appui de leur demande d'ouverture d'une unité de coronarographie et d'angioplastie coronaire auprès des autorités sanitaires. Une demande autorisée par l'Agence Régionale de Santé en 2016.

Les hôpitaux de Mâcon et Dijon en opposition
Selon le Dr Dellinger, président de la Commission Médicale d'Etablissement, cette demande a cependant peu de chances d'aboutir en raison d'une opposition des hôpitaux de Mâcon et Dijon, et dans la mesure où l'Agence régionale de santé (ARS) exige une coopération entre les trois hôpitaux.

L'ARS rappelle le rôle de coopération entre les trois établissements
Répondant à la sollicitation de France 3 Bourgogne, l'Agence Régionale de Santé a publié un communiqué affirmant la coopération nécessaire entre les hôpitaux de Dijon, Mâcon et Chalon.
"L’ARS Bourgogne-Franche-Comté s’implique fortement pour mettre en place une dynamique de coopération entre les établissements de Dijon, Chalon et Mâcon. L’objectif est de parvenir à un projet commun de ces trois établissements permettant de développer la filière cardiologique dans l’intérêt des patients de tous ces territoires. Ce projet de coopération progresse bien, avec le soutien humain et financier de l’agence."

Le reportage de Damien Boutillet et Didier Bert
Intervenants :
  • Docteur Maxime Fayard, Responsable du projet de coronarographie angioplastie au CH de Chalon sur Saône
  • Docteur Jean-Luc Philip, Chef de service des soins intensifs cardiologiques
  • Docteur Arnaud Dellinger, Président du Comité Médical d'Etablissement CH de Chalon sur Saône
Hôpital de Chalon-sur-Saône : le service cardiologie dénonce l'absence d'équipements vitaux
Le service cardiologie de l'hôpital de Chalon-sur-Saône veut se mettre à la page. Les médecins attendent des investissements vitaux pour leurs opérations. Sans ces nouveaux équipements, les patients devront continuer à faire des kilomètres pour bénéficier de meilleurs soins. - France 3 Bourgogne - Damien Boutillet et Didier Bert


De quelles spécialités cardiaques parle-t-on ?

La coronarographie est une technique permettant d'explorer l'état du coeur, tandis que l'angioplastie consiste à dilater d'un vaisseau rétréci, dans le cas d'un caillot par exemple, à l'aide d'un petit ballonnet ou de la pose d'un ressort (ou "stent") qui épouse les parois du vaisseau.

A lire aussi

Sur le même sujet

La Carotterie, squat et cantine solidaire, fermera ses portes en avril

Près de chez vous

Les + Lus