Meurtre de Montceau-les-Mines : le meurtrier présumé de Valentin Amrouche en garde à vue

Valentin Amrouche, 26 ans, est parti de Montceau-les-Mines, sans téléphone portable ni affaires personnelles, le 18 juillet
Valentin Amrouche, 26 ans, est parti de Montceau-les-Mines, sans téléphone portable ni affaires personnelles, le 18 juillet

Le meurtrier présumé de Valentin Amrouche a été placé en garde à vue samedi 5 août 2017. Le jeune homme de 26 ans, disparu le 18 juillet 2017, a été retrouvé mort dans un immeuble de Montceau-les-Mines, frappé de quatre coups de couteau.

Par Alexis Perché

Les enquêteurs entendent depuis hier soir le meurtrier présumé de Valentin Amrouche. Il s'agirait du fils des deux personnes âgées locataires de l'appartement dans lequel a été découvert le corps, jeudi 3 août.

L'homme était en déplacement au Maroc. Il a téléphoné pour avouer l'homicide et est rentré en France samedi 5 août. Il a aussitôt été placé en garde à vue mais il garde le silence depuis.

Valentin Amrouche, âgé de 26 ans, avait disparu le 18 juillet. Il a été retrouvé mort, frappé d'au moins quatre coups de couteau, au 8e étage d'un immeuble de Montceau-les-Mines, en Sâone-et-Loire.

Un corps difficile "non identifiable visuellement"


L'autopsie et la comparaison des prélèvements ADN avaient confirmé ce dimanche 6 août 2017 que le corps était bien celui du jeune homme.

Le corps de Valentin Amrouche a été découvert dans cet immeuble de Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire / © François Latour
Le corps de Valentin Amrouche a été découvert dans cet immeuble de Montceau-les-Mines, en Saône-et-Loire / © François Latour

 

Le corps se trouvait depuis au moins trois semaines, sous deux couvertures, dans un appartement au 8e étage d'un immeuble du Parc Salengro dans un état de putréfaction avancé, ce qui compliquait l'estimation de la date du décès et son identification.

Personne n'avait vu Valentin Amrouche depuis le 18 juillet. Ce jour-là, il avait rendez-vous à 9h au centre de formation de l'AFPA de Montceau-les-Mines. Il devait passer un entretien pour finaliser une formation de plombier-zingueur, qu'il devait commencer en septembre. Après son rendez-vous, il est allé prendre un café chez un ami, c'est la dernière personne à l'avoir vu en vie.


Les scellés ont été posés jeudi 3 août 2017 dans l'immeuble de Montceau-les-Mines ou a été retrouvé un cadavre, victime de meurrtre / © François Latour
Les scellés ont été posés jeudi 3 août 2017 dans l'immeuble de Montceau-les-Mines ou a été retrouvé un cadavre, victime de meurrtre / © François Latour


 

A lire aussi

Sur le même sujet

La forêt du Val Suzon : une forêt d'exception

Près de chez vous

Les + Lus