Une association va porter plainte après le massacre de busards cendrés

Un busard cendré
Un busard cendré

Les busards cendrés sont des rapaces qui font partie des espèces protégées. Un nid, dont les oiseaux ont été piétinés, vient d’être découvert par une association ornithologique de Saône-et-Loire.

Par B.L.

Comme de nombreuses espèces, les busards cendrés (dont les nids sont posés sur le sol dans les champs) ont des prédateurs  naturels : les renards, les sangliers, certains rapaces, etc.

Les oisillons sont aussi menacés par les lames des moissonneuses-batteuses. L’A.O.M.S. (Association Ornithologique et Mammalogique de Saône-et-Loire) travaille avec le monde agricole pour informer des dangers courus par cette espèce et inciter les agriculteurs à participer aux programmes de sauvegarde.

"Le busard consomme à 95% du campagnol des champs, ce qui est très utile pour le milieu agricole car il limite les pullulations et les dégâts dans les cultures. Les agriculteurs sont la clé de voûte de ce programme de protection. Sans eux et sans leur collaboration, on ne pourrait pas protéger l’espèce", explique Alexis Revillon, membre de l’Association Ornithologique et Mammalogique de Saône-et-Loire.




Mais, pour la première fois, l’association vient de découvrir un nid protégé qui a été piétiné de toute évidence de façon intentionnelle.
"On s’est aperçu que le grillage était cassé et quand on s’est approché on a vu que deux jeunes étaient morts à l’intérieur et un troisième à l’extérieur", raconte Anthony Buttet, stagiaire de l’A.O.M.S.L.

"L’acte a été quand même d’une extrême violence pour piétiner et massacrer des jeunes comme ça. C’est une mentalité d’un autre âge. On espère que cette mentalité est en voie de disparition", dit Alexis Revillon.
L’association a décidé de porter plainte.

A lire aussi

Sur le même sujet

Macron veut augmenter les revenus des agriculteurs

Près de chez vous

Les + Lus