Saône-et-Loire : une information judiciaire a été ouverte après la mort d’un agriculteur

La commune de Sailly, en Saône-et-Loire
La commune de Sailly, en Saône-et-Loire

Un éleveur de 37 ans a été tué par deux gendarmes à Sailly, en Saône-et-Loire, samedi 20 mai 2017. Une information judiciaire a été ouverte à l'encontre d'un des deux gendarmes.

Par B.L.

Jérôme Laronze, un éleveur de bovins de Trivy, était recherché par les forces de l’ordre suite à un contrôle vétérinaire sur la traçabilité de ses bêtes qui avait dégénéré : le 11 mai 2017 il avait foncé avec son tracteur sur les gendarmes qui accompagnaient les inspecteurs des services sanitaires. Depuis, l’éleveur était activement recherché.

Quelques jours plus tard, le samedi 20 mai, les gendarmes s’étaient retrouvé nez à nez avec l’agriculteur qui était à bord d’une voiture à Sailly. "Se sentant menacés, les militaires ont ouvert le feu à plusieurs reprises", avait déclaré Karine Malara, procureure de la République de Mâcon à France 3 Bourgogne. Les deux officiers avaient été placés plusieurs heures en garde à vue.

L'expertise balistique a révélé que trois tirs mortels ont touché l'agriculteur, qui est mort d’une hémorragie.
France 3 Bourgogne a eu confirmation qu’une information judiciaire a été ouverte par le procureur de la République de Chalon-sur-Saône pour violence volontaire avec arme ayant entraîné la mort sans intention de la donner, à l'encontre d'un seul des deux gendarmes. L'enquête est maintenant menée par un juge d'instruction.

A lire aussi

Sur le même sujet

Macron veut augmenter les revenus des agriculteurs

Près de chez vous

Les + Lus