Saône-et-Loire : Le Musée de la Préhistoire et la Roche de Solutré de nouveau accessibles

Le Musée de la Préhistoire et la Roche de Solutré sont de nouveau accessibles au public depuis le jeudi 13 juillet 2017.
 / © France 3 Bourgogne
Le Musée de la Préhistoire et la Roche de Solutré sont de nouveau accessibles au public depuis le jeudi 13 juillet 2017. / © France 3 Bourgogne

Depuis le mercredi 12 juillet 2017, une entreprise de la Drôme spécialisée dans les travaux acrobatiques travaillait sur le célèbre site de la roche de Solutré.  Trois blocs de pierre de plus d'une tonne menaçaient de s'effondrer. La mission vient de s'achever, le site est de nouveau accessibles.

Par Alexis Perché

Trois blocs de pierre de plus d'une tonne menaçaient de s'effondrer sur le célèbre site de la Roche de Solutré en Saône-et-Loire.

 

Trois blocs de pierre menaçaient de s'effondrer sur le site de la Roche de Solutré. / © France 3 Bourgogne
Trois blocs de pierre menaçaient de s'effondrer sur le site de la Roche de Solutré. / © France 3 Bourgogne


La société CAN, spécialisée dans les travaux d’accès difficile, les risques naturels et les travaux spéciaux, est intervenue les mercredi 12 et jeudi 13 juillet 2017 pour sécuriser le site.
 

Des équilibristes


Un travail plus que périlleux puisque sous les pieds de ces hommes, suspendus à flanc de falaise, il y avait un précipice de 60 mètres

 

Les ouvriers de la société CAN sont intervenus pour sécuriser le site de la Roche de Solutré mercredi 12 et jeudi 13 juillet 2017. / © France 3 Bourgogne
Les ouvriers de la société CAN sont intervenus pour sécuriser le site de la Roche de Solutré mercredi 12 et jeudi 13 juillet 2017. / © France 3 Bourgogne



« C'est un milieu difficile mais pour nous c'est familier. C'est nos conditions habituelles ! », affirme Cédric Demars, chef de chantier pour la société CAN.

Ici, pas d'hélicoptère, ni de machine sophistiquée, les ouvriers utilisaient seulement un système de câblages.

 

Réouverture au public


Tout s'est déroulé sans encombre et après deux jours de travaux, le Musée de la Préhistoire et la Roche de Solutré de nouveau accessibles au public. Le site accueille près de 200 000 visiteurs chaque année.

 

Le site de la Roche de Solutré accueille caque année plus de 200 000 visiteurs. / © France 3 Bourgogne
Le site de la Roche de Solutré accueille caque année plus de 200 000 visiteurs. / © France 3 Bourgogne

« On a eu la chance que cette société était libre très rapidement. Parce que bon on avait eu le souci, le musée était fermé, on est en pleine période touristique », souligne Claude Bourdon, premier adjoint au maire de Solutré-Pouilly

Seul problème désormais : la découverte de nouvelles fissures. Bien que sans réel danger, il faudra prévoir des protections adaptées. 

« On peut maintenir ces rochers qui sont susceptibles un jour de tomber, on peut déjà se protéger par des câblages, je viens de demander à l'entreprise ce qu'il en était, ils ont l'habitude de le faire, donc ils savent protéger sans faire de l'extraction », explique Jean-Claude Lapierre, maire (SE) de Solutré-Pouilly.



Un reportage de Adrien Gavazzi, Romy Ho-A-Chuck et Sébastien Dufour.

Intervenants :

- Cédric Demars, chef de chantier, société CAN
- Claude Bourdon, premier adjoint au maire de Solutré-Pouilly
- Jean-Claude Lapierre, maire (SE) de Solutré-Pouilly

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Yonne : les salariés de GM&S maintiennent la pression sur Renault

Près de chez vous

Les + Lus