Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Les “Francos Gourmandes”, nées à Tournus, s’installent à Tours

Les "Francos Gourmandes" allient musique, gastronomie et art de vivre. Ce festival est né à Tournus en Bourgogne en 2012. Il s’installe à Tours, en Val de Loire, où la première édition aura lieu du 15 au 17 septembre 2017.

Par B.L.

L’idée du festival des Francos Gourmandes avait vu le jour à l’époque où Arnaud Montebourg était président du conseil général de Saône-et-Loire.


La première édition, parrainée par le chef Jean-François Piège, avait eu lieu en juin 2012 avec sur scène Charlie Winston, Camille, Yves Jamait, Bénabar…


Cet évènement festif attirait chaque année de plus en plus de festivaliers : de 12 000 entrées la première année, on était passé à 20 000 la troisième année.





Mais, dès la 4e édition, les incertitudes avaient commencé à planer sur la viabilité des Francos Gourmandes malgré les dotations financières des collectivités locales (conseil général, conseil régional, ville de Tournus et la communauté de communes). Sur 4 ans, le conseil général de Saône-et-Loire avait dépensé 700 000 euros et le conseil régional de Bourgogne 430 000 euros.



Finalement, en décembre 2015, à quelques jours de la fusion des régions, Morgane Groupe (la société organisatrice des Francos Gourmandes) avait annoncé qu’il n’y aurait pas de 5e édition à Tournus. Outre les problèmes d'équilibre financier, elle estimait notamment que "le nouveau contexte régional, issu de la réforme territoriale et des échéances électorales de fin d’année, ne laisse aucune visibilité quant à la volonté de soutien de la nouvelle Région, indispensable à l’existence et la réussite de ce projet".



C’est ainsi que les concerts en plein air, accompagnés de joutes culinaires et de savoureux paniers pique-nique, ont quitté Tournus pour aller s’installer à Tours. Pour mémoire, Tours est une des villes qui constituent le réseau des cités de la gastronomie avec Dijon, Paris-Rungis et Lyon.

"Une bien triste nouvelle que cette annulation des Francos Gourmandes 2016. Tout a-t-il été fait pour les retenir ?" se demandait en décembre 2015, Cécile Untermaïer, député PS de la 4e circonscripition de Saône-et-Loire.

A lire aussi

Sur le même sujet

Le bateau de Voies Navigables de France balise la rivière le Doubs

Près de chez vous

Les + Lus