François Hollande très attendu à Belfort ce mercredi

François Hollande / © ALAIN JOCARD / AFP
François Hollande / © ALAIN JOCARD / AFP

Le président de la République doit visiter les sites industriels de General Electric et Alstom. Une visite éclair entre 9 h et 11h. Syndicats et salariés attendent des gages de l'Etat sur le maintien de l'activité ferroviaire à Alstom Belfort. 

Par Florence Cicolella

François Hollande sera accompagné du secrétaire d'Etat chargé de l’Industrie, Christophe Sirugue.

Chez General Electric, le président de la République découvrira les suites du rachat de la branche énergie d'Alstom par GE. François Hollande s'était personnellement impliqué dans le dossier en 2014 et 2015 pour que l'offre d'achat de Jeff Immelt, PDG du groupe américain, soit plus importante. 

Quant à Alstom, le constructeur ferroviaire en manque de commandes pour l'après 2020, avait décidé en septembre 2016 de regrouper ses activités sur son site alsacien de Reichshoffen. Plus de 400 emplois étaient en jeu. Le gouvernement a actionné la commande publique pour offrir du travail aux ateliers belfortains dans les années qui viennent : 15 TGV pour le Paris-Bordeaux, uen activité maintenance pour 23 locomotives et 6 motrices pour le Paris-Milan. Les syndicats et salariés attendent des confirmations demain de ces engagements. 

Le programme et attentes de François Hollande à Belfort
Reportage de Vanessa Hirson et Maxime Meuneveaux. Avec Eddy Cardot, délégué CGT Alstom - Alain Ogor, délégué CFDT General Electric.


Retour sur ces semaines où le sort de l'usine de Belfort a failli basculer

L'Etat et Alstom
Six mois au chevet de l'usine de trains. Récit de Thierry Chauffour.

 

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

Embarquez sur les ailes des rapaces à Jurafaune.

Près de chez vous

Les + Lus