Histoires 14-18 : “L'académie” du renseignements de Réchésy

Intellectuels espions sur le perron de l'académie de Réchésy / © collection Gisèle Loth
Intellectuels espions sur le perron de l'académie de Réchésy / © collection Gisèle Loth

Les histoires d'espionnage peuvent être l'affaire de gens lettrés très distingués, si brillants et calmes en apparence qu'ils n'éveillent même pas les soupçons de leurs voisins. Ce fut le cas des intellectuels réunis dans une belle de demeure de Réchésy, surnommé "l'académie".

Par Florence Cicolella

Histoires 14-18 : L'académie de renseignement
Source archives : - Collection privée G. Roth - La Grande Guerre dans le Territoire de Belfort  - France 3 - F. Cicolella
Pierre hepp, Jean Schlumberger, Paul Acker, André Hallays, Armand Saint Pierre, Jean-Paul Allégret, Gaston Baty ou encore Marcel Drouin...autant de beaux esprits qui pendant quatre ans ont épluché la presse suisse et allemande, interrogé discrètement des prisonniers et fait des rapports détaillés à l'Etat-major français. Sous la houlette du docteur Pierre Bucher, un médecin alsacien depuis longtemps défenseur de l'identité française dans l'Alsace allemande, ils devaient rendre compte de l'état des troupes et du moral de l'ennemi tels qu'ils transparaissaient dans les journaux et les témoignages. Ces journalistes ou hommes de lettres mettent leur connaissance de la langue allemande au service de l'armée française. Ils déchiffrent aussi les photographies de reconnaissance prises par les avions.
 village de Réchésy / © collection Gisèle Loth
village de Réchésy / © collection Gisèle Loth
Il faut dire que le village de Réchésy est un lieu stratégique. Situé dans le Territoire de Belfort, il est à quelques kilomètres de la suisse et de l'Alsace sous occupation allemande. A sa sortie, en montant dans la forêt, on trouve même la "borne des trois frontières", un site symbolique de séparation des trois pays, devenu durant les dernières années avant la guerre un lieu de pèlerinage patriotique.
promeneurs devant borne des trois frontières / © collection Gisèle Loth
promeneurs devant borne des trois frontières / © collection Gisèle Loth



Mais malgré de nombreux allers et venues dans la demeure qu'occupent les intellectuels, y compris de personnalités de premier plan, aucun voisin n'a soupçonné pendant quatre ans les activités réelles de ces hommes. Les villageois ayant juste remarqué leur prestance et leur science avaient surnommé l'endroit "l'académie".

Pour aller plus loin, découvrez l'ouvrage de Gisèle Loth, auteure et chercheuse à l'Ille (UHA Mulhouse) : Un rêve de France, biographie du docteur Pierre Bucher

Et pour visiter le village et ses alentours, le plan de Réchésy

Sur le même sujet

Yonne : un étonnant radar à l'entrée de la petite commune d'Annay-sur-Serein

Actualités locales

Les + Lus