Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

inquiétude des céréaliers

F. Fougère
F. Fougère

Les caprices de la météo ne sont pas sans conséquence sur la qualité du blé. Tandis que les moissons se terminent, l'inquiétude grandit chez les céréaliers qui estiment que cette récolte sera moins fructueuse que d'autres années. 

Par Aline Bilinski

Un peu partout, les moissons se terminent en Franche-Comté. Mais cette année, les cultures ont été particulièrement arrosées. Après un printemps très pluvieux, l'été est arrivé, tout aussi humide. Et le temps a une incidence très importante sur la qualité du blé. Les rendements sont moindres et les coûts de séchage font augmenter la note. Le blé est terne et les céréaliers font grise mine. 

qualité du blé
M. Jolly / F. Fougère





Sur le même sujet

Législatives : André Villiers, le président centriste du département, entretient le mystère.

Près de chez vous

Les + Lus