Tour de Lombardie : Alexis Vuillermoz 4e, Thibaut Pinot 5e

Après un départ prometteur, le Franc-Comtois n'a pas réussi à s'imposer face au favori Nibali, vainqueur pour la seconde fois du Tour de Lombardie. Le français Alaphilippe (QST) finit à la 2e place, 3e Moscon (Sky). Vuillermoz (AG2R) 4e et Pinot (FDJ) 5e. 

Par IB avecAFP


L'Italien Vincenzo Nibali (Bahrein) a dominé une nouvelle fois le Tour de Lombardie, samedi, à Côme, deux ans après son premier succès près des rives du lac. Nibali, qui était favori au départ des 247 kilomètres, a devancé d'une trentaine de secondes le Français Julian Alaphilippe, encore deuxième d'une classique.
L'Italien Gianni Moscon a réglé un petit groupe pour la troisième place. En franchissant la ligne, Nibali (32 ans) a dessiné avec ses doigts le nombre de 50, son total de victoires.

Pour gagner, le "Requin de Messine" a fait l'effort derrière le Français Thibaut Pinot dans le Civiglio, l'avant-dernière difficulté du parcours, qu'un quatuor d'échappés (Gilbert, De Marchi, Bilbao, Chérel) avait abordé avec une courte avance.

Pinot a attaqué à trois reprises dans cette montée mais a vu revenir près du sommet Nibali, qui a pris ses distances dans la descente.

L'Italien a creusé ensuite l'écart dans l'ultime montée (San Fermo della Battaglia) pour basculer au sommet, à 5400 mètres de l'arrivée, avec une quarantaine de secondes
d'avance.


Le Franc-Comtois Thibaut Pinot a déclaré "je suis déçu mais je n'ai pas de regrets. J'ai couru pour gagner. Je me suis découvert dans l'avant-dernière montée car je visais la victoire, pas une place d'honneur. Dommage, j'étais bien, j'avais une super équipe. Il me reste encore beaucoup d'années. Je reviendrai l'an prochain avec encore plus de motivation et un programme plus adapté. J'ai fait beaucoup de places d'honneur cette semaine. Il manque la victoire."


Quant au jurassien Alexy Vuillermoz, il y a un vrai suspens pour sa place au classement final. Tout d'abord, on le voit passer la ligne d'arrivée à la 4e place après un geste de colère contre Moscon "le bad boy". Le Jurassien lui reproche de l'avoir trop serré lors du sprint final. Mais, quelques minutes, Vuillermoz disparaît du classement général pour disqualification. Personne ne comprend.. Finalement, on apprendra plus tard que le capteur de la ligne d'arrivée n'a pas fonctionné pour Vuillermoz. Finalement,  le jurassien reprend sa 4 e place mais la réclamation de son équipe AG2R contre Moscon n'aboutit pas. 


Nibali a déjà gagné le Tour, le Giro et la Vuelta dans sa carrière. Cette année, il est monté sur le podium du Giro (3e) et de la Vuelta (2e).
A une quarantaine de kilomètres de l'arrivée, le Belge Laurens De Plus a fait une cabriole spectaculaire au-delà du parapet mais sans conséquence dramatique. Pour les Français, ce Giro est un bon cru : trois coureurs français sont dans le Top 5.

Sur le même sujet

Besançon : Nacle peint Miss Doubs 2017 au CFA Hilaire

Près de chez vous

Les + Lus