Aspersion d'eau ou bougies pour protéger les vignes du vignoble chablisien

Les viticulteurs du Chablisien ont veillé toute la nuit pour protéger leurs vignes des assauts du gel dans la nuit du jeudi 27 au vendredi 28 avril 2017. Deux techniques sont utilisées : l'aspersion d'eau ou l'utilisation de bougies.

Nouvelle nuit blanche jeudi soir pour les viticulteurs de Maligny, dans l'Yonne. Les vignes risquent encore de geler. Un calvaire qui dure depuis près d'une semaine.

Une quinzaine de viticulteurs de Maligny sont en alerte, l'œil rivé sur le ciel et les smartphones. Il fait 3°C. Jusqu'ici tout va bien. 

À 3h du matin, plus de nuage à l'horizon. La température chute brutalement à 0°C. Les viticulteurs décident de procéder à l'aspersion. Un jet d'eau en continu qui protègera les bourgeons des gelées. 


Pour protéger leurs vignes des assauts du gel, les vignerons ont recours à l'aspersion d'eau
Pour protéger leurs vignes des assauts du gel, les vignerons ont recours à l'aspersion d'eau © Yoann Etienne


Cette méthode, qui peut paraître paradoxale, est très efficace pour protéger les vignes. Lorsque l’eau change d’état et se transforme en glace, il y a un dégagement de calories. Un cocon de glace se forme autour du bourgeon et le maintient à 0 degré alors que la température peut descendre jusqu’à -4 degrés la nuit.


Des bougies entre les rangs de vignes

À quelques kilomètres de là, sur une parcelle de Chablis Premier Cru, la température a atteint un seuil critique :  -2,5°C. Le viticulteur Jean-François Bordet allume les bougies. 

Le vignoble de Chablis brille de mille feux. Un spectacle saisissant, qui durera tout au long de la nuit. Au lever du jour, l'aspersion semble avoir porté ses fruits. Le pire est évité.

Pour les prochaines nuits, les températures devraient être moins rudes. Mais pour le vignoble chablisien, le bilan est dur. En l'espace d'une semaine, un tiers du vignoble a été impacté par le gel.

Aspersion d'eau ou bougies pour protéger les vignes du vignoble chablisien ©France 3 Bourgogne



Reportage : Sébastien Kerroux, Yoann Étienne, Rachel Nectoux
Avec :
Laurent Vocoret, viticulteur à Maligny
Jean-Paul Durup, viticulteur
Jean-François Bordet, viticulteur


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
viticulture agriculture économie
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter