Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Chemilly-sur-Yonne : après la free party l’heure est au nettoyage

Opération de nettoyage au lendemain d'une free party à Chemilly-sur-Yonne / © Christophe Tarrisse
Opération de nettoyage au lendemain d'une free party à Chemilly-sur-Yonne / © Christophe Tarrisse

Après la grande free party qui a attiré 5.000 personnes sur un ancien terrain militaire de la commune de Chemilly-sur-Yonne, 200 personnes environ sont restées sur le site pour tout remettre en état.

Par Muriel Bessard

La free party s’était installée sans autorisation. 5.000 personnes environ sont venues de toute la France et même au-delà des frontières pour assister à cette fête gratuite qui a commencé vendredi 17 février dans la soirée pour s’achever dimanche dans l’après-midi.

Les organisateurs de la free party s’étaient engagés dès le début à remettre le site en état, « comme ils le font à chaque fois », ont-ils souligné. 200 personnes sont donc restées sur place pour nettoyer, armés de sacs poubelles.

Les gendarmes étaient également présents ce luni pour surveiller les opérations de nettoyage. Comme les organisateurs, ils ont souligné le côté tranquille de la fête, même si certains riverains se sont plaints des nuisances sonores. Une cinquantaine d'infractions a été relevée – essentiellement des conduites sous stupéfiants. Du matériel de sono a également été saisi. Mais globalement, il n’y a eu que très peu de dégradations.

Le ministère de la Défense a tout de même porté plainte. Les organisateurs pourraient dons être sous le coup d’une amende.

Lendemain de free-party à Chemilly-sur-Yonne.
Reportage de Christophe Tarrisse et Yoann Etienne et Cécile Réveillaud avec un "médiateur" de la free-party et le lieutenant-colonel Pascal Gareres, commandant en second Gendarmerie de l'Yonne.  - France 3 Bourgogne

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Législatives : en Côte-d'Or les candidats commence à déposer leurs candidatures

Près de chez vous

Les + Lus