Indépendance de la Catalogne : que pensent les Espagnols de l'Yonne ?

La crise entre la Catalogne et l'Espagne suscite beaucoup d'intérêt chez les Espagnols installés en Bourgogne et leurs enfants. Dans l'Yonne, une association de descendants de réfugiés espagnols, ayant fui le franquisme, est particulièrement sensible aux échanges actuels entre Madrid et Barcelone.

Par Maryline Barate

Les membres de l'association Mémoire Histoire des Républicains Espagnols de l'Yonne suivent attentivement la situation en Catalogne. Mardi, dans la soirée, la déclaration d'indépendance de la Catalogne a été signée par l'ensemble des élus séparatistes du Parlement régional et le président catalan Carles Puigdemont avant d'être aussitôt suspendue. Hier, le Premier ministre espagnol Mariano Rajoy a menacé de suspendre l'autonomie de la Catalogne, sommant le président séparatiste de confirmer s'il avait bien déclaré l'indépendance de sa région.


Ces fils et petits-fils de Républicains espagnols suivent ainsi, jour après jour, le torchon brûler entre les séparatistes catalans et le pouvoir central. Ils ne souhaitent pas prendre position. Les scènes de violences policières le jour du référendum en Catalogne ont été particulièrement éprouvantes. Selon eux. le peuple catalan doit être entendu par Madrid.


« On peut se demander si l'attitude de Mariano Rajoy et du roi Felipe VI aussi dure et aussi clivante n'est pas faite pour redonner de la légitimité à une droite espagnole largement discréditée. Qu'est ce qui gêne le plus Rajoy et le roi dans "République catalane" ? C'est "catalane" ou c'est "République" », s'interroge Ivan Larroy, secrétaire du MHRE 89. Les membres de l'association sont des fervents défenseurs de l'éphémère seconde République espagnole pour laquelle leurs parents et leurs grands-parents se sont battus face au franquisme.


Le reportage de S. Kerroux et Y. Etienne avec :
  • Manuel De La Hoz, vice-président de l'association Mémoire Histoire des Républicains Espagnols 89
  • Daniel Guadarrama, petit-fils d'exilés espagnols
  • Ivan Larroy, secrétaire du MHRE 89
La crise en Catalogne vue de l'Yonne

 

Sur le même sujet

C'est votre tour - Port de Chalon : quand un quartier désaffecté devient lieu de vie…

Près de chez vous

Les + Lus