Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Joigny : Une exposition pour mieux comprendre l’abolition de l’esclavage

L'exposition se tient du 11 au 16 mai à l'hôtel de ville de Joigny / © Pline
L'exposition se tient du 11 au 16 mai à l'hôtel de ville de Joigny / © Pline

La journée commémorative de l’abolition de l’esclavage a eu lieu mercredi 10 mai 2017. La commune de Joigny et  l’association La France Noire reviennent sur ce pan de l’histoire humaine grâce à une exposition du 11 au 16 mai dans le hall de l’hôtel de ville de Joigny.

Par Myriam Bendjilali

Une exposition pour dépasser les émotions


Alors qu'hier une journée anniversaire de l’abolition de l’esclavage s'est tenue, La France Noire et la mairie de Joigny s’associent pour combattre le racisme : « Nous avons contacté le maire, car nous voulions profiter de la commémoration pour mettre en valeur la contribution des citoyens noirs à l’histoire de France»,  explique Raphaël Adjobi président de l’association la France Noire.

En exposant des documents sur le thème de  la traite négrière aux Amériques « nous voulons montrer l’histoire dans son ensemble. Par exemple, peu de personnes savent qu’au XVIIIe siècle il y a des personnes noires en Amérique qui ne sont pas esclaves » ou encore que la France a organisé environ 4 000 expéditions négrières de la fin du 17e siècle jusqu’au milieu du 19e siècle.

Cette exposition est un moment propice pour mieux s’entendre car « les grands sentiments ne servent à rien s’il n’y a pas de connaissances », assure Raphaël Adjobi. C’est donc un projet d’enseignement qui est initié par les deux partenaires.



Une jeune association ancrée dans le local


La France Noire n’existe que depuis deux ans : « c’est la deuxième année que nous exposons sur ce thème ».
Au cœur de ce projet, il y a la fraternité qui est « une vertu trop souvent oubliée. Elle seule peut nous amener à la connaissance de l’autre et donc au respect ».

Le choix de Joigny n’était pas le plus évident pour créer cette association : « Ce sont les circonstances qui ont fait que nous avons fondé l’association dans cette commune de l’Yonne. Nous voulions un enracinement local dans une France internationale. »

Et pendant ce temps à Paris…

A Paris, le président François Hollande a présidé la cérémonie de commémoration de l’abolition de l’esclavage au côté de son successeur Emmanuel Macron. Elle a eu lieu dans les jardins du Luxembourg. La journée commémorative du souvenir de l'esclavage et de son abolition a été instaurée par la loi Taubira en 2001. L'ancienne garde des Sceaux Christiane Taubira était présente à la cérémonie.

A lire aussi

Sur le même sujet

Pour les législatives, Maxime Thiébaut quitte Debout la France pour le FN

Près de chez vous

Les + Lus