Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Législatives : André Villiers sera-t-il candidat dans la 2e circonscription de l'Yonne ?

André Villiers, président UDI du conseil départemental de l'Yonne, va-t-il se lancer dans la course à la députation ? Il devait faire connaître sa décision ce mardi 16 mai 2017. Finalement, il devrait l'annoncer vendredi prochain.

Par Maryline Barate

André Villiers réunissait ce matin ses onze vice-présidents du conseil départemental de l'Yonne. C'est habituel, un rendez-vous qui revient tous les quinze jours. A cette occasion qu'il devait faire connaître sa décision concernant les législatives des 11 et 18 juin prochains. Il a finalement décidé de prendre un temps de réflexion plus long. Il devrait officialiser sa position ce vendredi 20 mai.

S'il se lançait dans la course, André Villiers le ferait dans la deuxième circonscription de l'Yonne, celle d'Avallon/Tonnerre. Il trouverait sur sa route Jean-Yves Caullet. Ce député socialiste sortant est devenu un soutien d'Emmanuel Macron. Il briguera un nouveau mandat sous l'étiquette "La République En Marche".

Législatives : André Villiers, le président centriste du département, entretient le mystère.
Intervenants : Xavier Courtois, conseiller départemental LR d'Avallon; André Villiers, président UDI du conseil départemental de l'Yonne. - France 3 Bourgogne - Reportage : Baziz Djaouti, Christophe Gaillard. Montage : Carlos Zappala.


N'oublions pas le Front national qui réalise de très bons scores dans ce territoire élection après élection. Au second tour de la présidentielle, Marine avait recueilli 45% des suffrages. Le FN sera représenté par Edwige Jacquet.

Si André Villiers hésite à ce point, c'est qu'il y a un risque qu'il ne soit pas qualifié au second tour des législatives au vu des forces en présences. Cela le fragiliserait au conseil départemental. Surtout que la liste des candidats n'est pas exhaustive. Citons également l'éventuelle candidature des Républicains. Xavier Courtois, après avoir un temps renoncé à son investiture pour ne pas faire de l'ombre au président UDI du Département, a finalement affirmé vouloir "y aller". A moins que ce ne soit Philippe Lenoir, maire de Magny, qui se lance pour le compte de ce parti, comme l'évoque l'Yonne Républicaine dans son édition du jour.

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ L'ÉLECTION PRÉSIDENTIELLE 2017 SUR FRANCE INFO

Législatives : André Villiers, le président centriste du département, entretient le mystère.

Près de chez vous

Les + Lus