Voitures électriques : l'Yonne veut être encore plus branchée

© Yoann Etienne
© Yoann Etienne

La mobilité électrique se développe en Bourgogne Franche-Comté. Les syndicats d’énergies ont uni leurs forces pour monter un projet commun de grande ampleur. Dans l'Yonne, 50 bornes sont déjà installées sur un objectif de 157 en 2017.

Par Christophe Tarrisse

Du retard à l'allumage. Le département de l'’Yonne est actuellement sous-équipé en bornes de recharge pour les voitures électriques, d'autant qu'une grande majorité de ces prises ne sont pas accessibles à tout le monde. Alors, le Syndicat départemental d’énergies de l’Yonne (SDEY) a enclenché un vaste plan de développement pour la mobilité électrique.

Si 50 bornes déjà installées dans le département icaunais, on est encore loin de l'objectif de 157 à atteindre d'ici fin 2017. Il y en aura une de plus d'installée cet après-midi à Courgenay près de Saint-Fargeau. Il existe 2 types différents de bornes lentes et rapides, pour les experts, une à recharge accélérée (22 kW) et les autres à recharge rapide (50 kW). Ces appareils coûtent entre 12 et 30 000 euros. Les communes prennent en charge 20% du prix avec un entretien de 400 euros par an.

© Yoann Etienne
© Yoann Etienne


Des bornes dans toute la Bourgogne

Pour l'utilisateur, c'est tout bénéfice puisque l'électricité est gratuite jusqu'en 2017. C'est le syndicat d'électrification de l'Yonne qui prend en charge. Après ce sera au tour de l'utilisateur. Mais c'est bien toute la région qui a lancé ce plan de déploiement généralisé. L'ambition est d'installer près de 225 nouvelles bornes en Bourgogne : outre les 157 bornes pour l’Yonne, 21 pour la Côte-d’Or, 32 pour la Nièvre et 10 pour la Saône-et-Loire.

Ce marché d’envergure lancé courant 2015, d’un montant total de 2,5 millions d’euros financé à hauteur de 1,06 million d’euros par l’Ademe, a été remporté par Spie Est. L'entreprise, qui devra assurer la fourniture, le déploiement, l’exploitation, la supervision et la maintenance du réseau, assure que plus d’une centaine de points de charge seront mis en place d’ici à la fin 2016.

La France est en retard

L'autonomie de ces voitures est de 180 km. Elles sont très utiles pour de petits déplacements et en second véhicule selon les utilisateurs. Près de 60 000 véhicules électriques ont été vendus en France depuis 2010 sur un total de 12 millions...Un marché pourtant en plein essor.


Le reportage de Stéphane Robert, Yoann Etienne et Patrick Jouanin

Voitures électriques : l'Yonne veut augmenter le nombre de bornes de chargement
Pour inciter les automobilistes à acheter des voitures électriques, les installations de bornes de rechargement se multiplient. L'Yonne fait partie des bons élèves : le département veut mettre en place 157 points de recharge d'ici la fin de l’année 2017. Intervenants : -Joël Derango, propriétaire de voiture électrique -Jean Joumier, maire de Saint-Fargeau (SE) -Alain Drouhin, président du Pays de Puisaye-Forterre Val d'Yonne (UDI) -Daniel Pagnier, maire de Courgenay (SE) -Rémy Clérin, vice-président en charge de la mobilité électrique au Syndicat départemental d'énergies de l'Yonne  - Stéphane Robert, Yoann Etienne et Patrick Jouanin
Intervenants :
-Joël Derango, propriétaire de voiture électrique
-Jean Joumier, maire de Saint-Fargeau (SE)
-Alain Drouhin, président du Pays de Puisaye-Forterre Val d'Yonne (UDI)
-Daniel Pagnier, maire de Courgenay (SE)
-Rémy Clérin, vice-président en charge de la mobilité électrique au Syndicat départemental d'énergies de l'Yonne

A lire aussi

Sur le même sujet

Besançon : été studieux pour les réfugiés au Secours catholique

Près de chez vous

Les + Lus