Yonne : les mesures luttant contre l'épidémie de grippe aviaire remises en question

© Unsplash via Pixabay
© Unsplash via Pixabay

L'épidémie de grippe aviaire a poussé l'Etat à imposer des mesures contraignantes pour tous les élevages depuis quelques mois. Cet arsenal n'est pas du goût des petits éléveurs fermiers. Ils dénoncent  "l'industrialisation à marche forcée des élevages indépendants". Illustration dans l'Yonne.

Par Maryline Barate

Ce dimanche 12 mars 2017, Jean-Bertand Brunet a invité plusieurs confrères et consommateurs sur son exploitation à Dollot, dans l'Yonne. Cet éleveur de volailles bio, membre de la Confédération paysanne, a voulu alerter le grand public sur les obligations qui pèsent sur lui comme sur tous les aviculteurs.

Le confinement, un problème pour les élevages en plein air


Depuis trois mois, conséquence de la grippe aviaire, Jean-Bertrand Brunet doit confiner ses poulets et pintades au lieu de les faire gambader en plein air comme il a l'habitude de le faire. L'objectif est de leur éviter tout contact avec les oiseaux sauvages migrateurs. Cela pose un vrai problème éthique à cet éleveur qui a délibérément fait le choix de tourner le dos à l'élevage en batterie. Le bien-être de ses animaux, la qualité de ses volailles et ses convictions éloignées du modèle productiviste sont mises à rude épreuve par cet arsenal. 

La biosécurité des élevages

Les éleveurs doivent également renforcer la sécurité sanitaire de leurs installations. Une des mesures phares concerne la mise en place d'un sas sanitaire à l'entrée des bâtiments. Ils ont deux ans pour se mettre aux normes. Or, les éleveurs fermiers trouvent cette obligation absurde. Leurs volailles passant le plus clair de leur temps en extérieur, elles sont plus résistantes aux germes.

Le reportage de Y. Etienne et S. Françoise avec :
  • Jean-Bertrand Brunet, éleveur indépendant à Dollot 
  • Olivier Storez, éleveur indépendant dans le Calvados
  • Pascal Rouger, porte-parole de la Confédération paysanne de l'Yonne
Grippe aviaire : des éleveurs de l'Yonne protestent contre les mesures de confinement
L'épidémie de grippe aviaire a poussé l'Etat à imposer des mesures contraignantes pour tous les élevages de volailles depuis quelques mois. Ces obligations concernent essentiellement le confinement des volatiles et la sécurité sanitaire des installations. Cet arsenal n'est pas du goût des petits éléveurs fermiers qui dénoncent aujourd'hui "l'industrialisation à marche forcée des élevages indépendants". Exemple dans l'Yonne, à Dollot.

 

A lire aussi

Sur le même sujet

Grippe aviaire : des éleveurs de l'Yonne protestent contre les mesures de confinement

Près de chez vous

Les + Lus