Bourgogne : le chômage est en hausse pour le 19e mois consécutif

Le chômage a augmenté de 1% au mois de janvier 2013. La Bourgogne compte 125 193 chômeurs toutes catégories confondues. Cette hausse devrait continuer selon Frédéric Perrier-Cornet de la DIRECCTE (Direction Régionale des Entreprises, de la Concurrence, de la Consommation, du Travail et de l'Emploi).

  • B.L.
  • Publié le , mis à jour le
Une borne d'accueil d'une agence de Pôle Emploi © FRANCOIS NASCIMBENI / AFP

© FRANCOIS NASCIMBENI / AFP Une borne d'accueil d'une agence de Pôle Emploi

Toute la Bourgogne est-elle touchée par cette nouvelle hausse du chômage ?

Le chômage augmente dans les quatre départements. Si l'on prend les demandeurs d’emploi de catégorie A (c'est-à-dire sans aucun emploi), ils sont désormais 72 146, dont 739 se sont inscrits à Pôle Emploi pour le seul mois de janvier 2013. La Saône-et-Loire est particulièrement frappée (+1,3%) : ce département compte maintenant 23 981 chômeurs. Viennent ensuite la Côte d'Or (+1,0% et 23 095 chômeurs) et l'Yonne (+0,9% et 16 132 chômeurs). La Nièvre s'en sort un peu mieux ce mois ci (+0,5% et 8 938 chômeurs).

Si l'on regarde les chiffres sur un an, cette hausse est frappante. En effet, le chômage pour les demandeurs d’emploi de catégorie A augmente de :
  • 16,8% en Côte d'Or
  • 14,0% dans l'Yonne
  • 8,1% en Saône-et-Loire
  • 3,9% dans la Nièvre

Qui sont les personnes les plus touchées ?

Ce sont les hommes. Pour le mois de janvier 2013, on observe une hausse très nette (+ 1,5%). Sur un an l'augmentation est de (+ 14,3%).
Les femmes sont un peu plus épargnées : + 0,6% au mois de janvier et + 8,5% sur un an. 

Les jeunes de moins de 25 ans sont eux-aussi frappés de plein fouet : + 1,9% au mois de janvier et + 10,8% sur un an.

Les seniors (50 ans et plus) ont aussi beaucoup de mal à retrouver un emploi : le chômage dans cette catégorie est de + 0,3% au mois de janvier, mais si on regarde sur un an la proportion atteint + 14,1%. 

La situation de l'emploi devrait-elle s'arranger au cours de l'année 2013 ?

Malheureusement, les perspectives sont très sombres. Pratiquement tous les secteurs d'activité sont en repli : l'industrie (métallurgie, plasturgie, fabrication d'équipements, agroalimentaire), la construction et les travaux publics. Le commerce commence aussi à être touché. Seules quelques activités de service s'en sortent, c'est le cas de la restauration et des transports routiers de marchandises. Mais, jusqu'à quand ? La question est posée.
A noter que les offres d'emploi collectées par Pôle emploi se contractent de - 20 % au cours des trois derniers mois en Bourgogne. Cela s'explique par une chute des offres d’emplois non durables (moins de six mois) - 26,4%.
les + lus
les + partagés