Saône-et-Loire : une adhérente du Front National se découvre candidate malgré elle

Mireille Balleriaux avait refusé de se présenter aux élections départementales de mars prochain sous les couleurs du FN. Elle dit avoir eu la surprise de se découvrir candidate en lisant les articles de presse relatant la venue de Marine Le Pen, à Branges, pour soutenir les candidats frontistes.

  • B.L.
  • Publié le , mis à jour le
© @ Sylvain Bouillot

© @ Sylvain Bouillot


Mireille Balleriaux dit avoir découvert son nom associé à celui de Jean-Jacques Barnay pour former un binôme dans le canton d'Autun 2 en vue des élections départementales des 22 et 29 mars 2015.

Pourtant, elle affirme avoir refusé de figurer parmi les candidats et assure n'avoir rien signé. Elle précise même n’avoir pas reçu d'invitation pour assister à la présentation des candidats lors de la venue de Marine Le Pen à Branges, en Saône-et-Loire, dimanche 15 février 2015.

Une candidature refusée par la préfecture

De son côté, la préfecture de Saône-et-Loire indique qu’elle a refusé d'enregistrer une candidature présentée par le Front national dans le canton d'Autun 2.

"La candidature a été refusée par la préfecture suite à la réception d'un courrier du 16 février 2015 d'une personne indiquant qu’elle n’était pas candidate, qu’elle n’avait signé aucun document en ce sens, et produisant un spécimen de sa signature ne correspondant manifestement pas à ceux figurant sur les imprimés déposés le 13 février à la préfecture », précisent les services de l'Etat.

Déjà, lors des municipales de mars 2014, la préfecture de Saône-et-Loire avait reçu plusieurs courriers de personnes disant avoir été inscrites à leur insu sur la liste Front National à Chalon-sur-Saône. Le préfet avait fait un signalement au procureur de Chalon-sur-Saône.

L'actu de votre région en vidéo

Mois de l'architecture contemporaine : à Saint-Loup-de-Varennes,la cantine a du goût

Le mois de l'architecture contemporaine en Bourgogne se poursuit jusqu'au 16 octobre. Visites, expositions, conférences, débats... Illsutration à Saint-Loup-de-Varennes en Saône-et-Loire, qui s'est doté d'un espace cantine-garderie aux lignes épurées, aux vastes baies vitrées, intégré au patrimoine.

Lire l'article
Mois de l'architecture contemporaine : à Saint-Loup-de-Varennes, la cantine a du goût
les + lus
les + partagés