publicité

Bourgogne : attention au verglas !

Des chutes de neige, qui devraient rester faibles, sont annoncées dans les prochaines heures. Attention, Météo France signale des risques de bruines verglaçantes dans la nuit du lundi 18, ainsi que mardi matin 19 janvier 2016. 

  • Christophe Tarrisse et B.L.
  • Publié le , mis à jour le
© France 3 Bourgogne

© France 3 Bourgogne

La neige est arrivée lundi dans l'après-midi

La prudence était de mise sur les routes en fin d'après-midi sur toute la Bourgogne lundi 18 janvier 2016. En pleine sortie de travail, un épisode neigeux, certes de faible intensité, était annoncé sur toute la région. Les premiers flocons sont arrivés par le sud de la région, les départements de la Nièvre et de Saône-et-Loire ont été les premiers touchés. 

Des précipitations neigeuses vont concerner l’ensemble de la région à partir de 20h. Ces précipitations ne sont pas d’une grande intensité, mais elles devraient être continues, et surtout arrivant avec des sols froids, elles tiendront sur la route. Pour l'heure, Météo France maintient la région "seulement" en vigilance jaune pour les phénomènes "neige-verglas" et "grand-froid".

On annonce ainsi en plaines et collines nivernaises de 1 à 3 cm, dans le Morvan, 5 cm. En Côte-d'Or, une petite couche d’environ 1cm en plaine, et de 1 à 4cm sur les relief, Dijon ne sera donc pas épargnée.

Bourgogne : attention au verglas !

Des chutes de neige, qui devraient rester faibles, sont annoncées dans les prochaines heures. Attention, Météo France signale des risques de bruines verglaçantes dans la nuit du lundi 18, ainsi que mardi matin 19 janvier 2016.  -   -  Sylviane Petitet



Attention au verglas mardi matin 

Le redoux s’installe progressivement, même si des chutes de neige seront encore possible en matinée à l’est et au nord. Ailleurs, c’est de la pluie qui est prévue.

Mardi matin, les températures iront de -2 à 1 degré. Le thermomètre affichera -2 sur les hauteurs.

L'actu de votre région en vidéo

Scandale de la Depakine : une famille de Saône-et-Loire témoigne

Une trentaine de familles de Bourgogne sont concernées par le scandale de la Depakine, ce médicament antiépileptique qui présente des risques élevés pour la santé des fœtus. A Laizé, en Saône-et-Loire, les trois enfants d’une même fratrie subissent les conséquences de ce traitement. Leur mère, Agnès Janaud, a décidé de témoigner.

Elsa Bezin, Damien Rabeisen et Maxime Ozel

Lire l'article
Scandale de la Depakine : une famille de Saône-et-Loire témoigne
les + lus