publicité

Le Ministère des Affaires Etrangères a créé un portail pour l'oenotourisme

Le chef de la diplomatie française, Laurent Fabius, a lancé mard 9 févrieri un portail internet pour promouvoir l'oenotourisme hexagonal et doper les visites de vignobles et de caves par les touristes, un marché de plus en plus concurrentiel.

  • AFP
  • Publié le 09/02/2016 | 16:13, mis à jour le 11/02/2016 | 10:44
La page d'accueil du portail visitfrenchwine.com, inauguré par le Ministère des Affaires Etrangères © www.visitfrenchwine.com

© www.visitfrenchwine.com La page d'accueil du portail visitfrenchwine.com, inauguré par le Ministère des Affaires Etrangères

Plus de 11 milliards d'euros

Pour "montrer l'importance considérable du secteur", le ministre des Affaires étrangères a souligné que "les exportations de vins français (11,4 milliards d'euros en 2015 si l'on inclut également les spiritueux, NDLR) sont équivalentes à la vente de 114 Rafale", l'avion de combat français, lors d'une conférence de presse.

Un portail bilingue

Le site bilingue anglais-français www.visitfrenchwine.com, activé mardi, permet de naviguer entre différentes offres de séjours dans les vignobles, de consulter des fiches d'identité des grandes régions viticoles ou des portraits de vignerons.
"Plus qu'un produit, le vin est de plus en plus une culture. Les touristes recherchent des histoires, des produits d'excellence, et à donner un sens à ce qu'ils mangent et boivent. Ce site va contribuer au rayonnement de nos vins et à l'ouverture de nos territoires, et l'objectif est qu'un maximum depersonnes, françaises et étrangères, puissent avoir accès à nos produits", a souligné M. Fabius.

Attirer les visiteurs en France

En 2010, quelque 3 millions de touristes étrangers ont visité un site français d'oenotourisme, et Laurent Fabius a proposé de "se fixer comme objectif 4 millions (de visiteurs, ndlr) pour 2020".Ce sont les clientèles asiatiques et américaines qui enregistrent la plus  forte croissance concernant la visite de caves et de vignobles français, de l'ordre "de 10% par an", a indiqué Christian Mantéi, le directeur général d'Atout France, qui souligne également l'importance de la fréquentation "d'une clientèle européenne plus proche, comme les Belges, les Britanniques ou les Allemands."

"Au fil des mois, le site va s'enrichir" pour permettre de partir encore plus à la découverte de "ces beaux paysages de vignes et de ceux qui les façonnent", a résumé Florence Cathiard, présidente du conseil supérieur de l'oenotourisme. Le site a bénéficié du soutien d'une quinzaine de partenaires privés, dont Relais et Châteaux, Möet Hennessy, ou encore les grandes propriétés Château Smith Haut Lafitte ou Château du Clos de Vougeot.

Actuellement, 61% des oenotouristes sont des Français, et 39% des visiteurs internationaux. Leur profil type dressé par Atout France évoque "un public majoritairement de sexe masculin âgé en moyenne de 46 ans et constitué principalement de CSP+. Consommateur régulier de vin (au moins une fois par semaine) à 75%, ce qui est supérieur à la moyenne des Français qui est de 64%".
"Les oenotouristes viennent d'abord et avant tout pour acheter, déguster, visiter des caves et des châteaux", est-il indiqué. D'autres activités sont recherchées, comme l'itinérance type "route des vins", les balades à travers les vignobles ou encore les offres de vinothérapie.

Première destination touristique

Dans l'Hexagone, 57 destinations sont labellisées "Vignobles et Découvertes", et rassemblent un réseau d'acteurs du monde oenotouristique - hébergements, restaurants, caves, patrimoine, activités.
L'été dernier, les coteaux, maisons et caves de Champagne, ainsi que les "climats" (soit certaines parcelles de vignes au sud de Dijon) du vignoble de Bourgnogne avaient fait leur entrée au Patrimoine mondial de l'Humanité.
La France est la première destination touristique mondiale et a accueilli, en 2015, environ 85 millions de visiteurs étrangers.

Le reportage de S. Bouillot et D. Rabeisen avec :
  • Pascal Loridon, directeur du marketing au Bureau Interprofessionnel des Vins de Bourgogne
  • Richard Fussner, directeur du château du Clos de Vougeot
    Visit french Wine : le premier portail internet sur l'oenotourisme

    Le 9 février, Laurent Fabius, ministre des Affaires étrangères, a lancé officiellement « Visit French Wine » le premier portail français de l'oenotourisme. Un site internet qui permet aux touristes de tous horizons (surtout étrangers) de préparer leurs futurs séjours en lien avec le vin que ce soit dans les vignobles alsaciens, bordelais ou encore bourguignon bien sûr...

     

les + lus
les + partagés