publicité

Politique : les militants du parti Les Républicains votent ce week-end

Les adhérents du parti Les Républicains désignent les représentants de leurs instances locales samedi 30 et dimanche 31 janvier 2016. Ces élections internes ont lieu partout en France, mais pas dans la Nièvre où elles ont été reportées suite à un conflit.

  • B.L.
  • Publié le , mis à jour le
Les adhérents du parti Les Républicains désignent les représentants de leurs instances locales samedi 30 et dimanche 31 janvier 2016.

Les adhérents du parti Les Républicains désignent les représentants de leurs instances locales samedi 30 et dimanche 31 janvier 2016.

A quoi servent ces élections internes ?

Pour la première fois, les militants éliront directement les présidents de fédérations. Ils désigneront aussi :
  • le ou la déléguée de leur circonscription
  • les représentants départementaux au conseil national
  • les membres du comité de circonscription
  • les membres représentant les nouveaux adhérents au comité de circonscription
Pour participer au vote :
  • les adhérents doivent être à jour de leur cotisation au 31 décembre 2015
  • les candidats doivent être à jour de leur cotisation d'adhérent au 31 décembre 2015 et, le cas échéant, de leur cotisation d'élu au 11 janvier 2016.
Le scrutin a lieu samedi 30 ou dimanche 31 janvier 2016. Le vote se déroule dans chaque fédération sur une journée.
En cas de second tour pour l'élection du ou de la présidente de la fédération et/ou des délégués de circonscription, celui-ci se tiendra au plus tard le dimanche 7 février 2016.

Qui a été élu en Bourgogne ?

Dans les départements de l'Yonne et de Saône-et-Loire, le scrutin a eu lieu samedi.
Dans les deux cas, un seul candidat se présentait devant les électeurs.
-Dans l'Yonne, c'est Jean-Baptiste Lemoyne (sénateur, maire de Vallery et conseiller départemental du canton de Gâtinais en Bourgogne) qui a été désigné par les militants. 
-En Saône-et-Loire, Gilles Platret, maire de Chalon-sur-Saône, a été élu président de la fédération Les Républicains pour le département.

En Côte-d'Or, les élections se déroulent dimanche 31 janvier. 
Deux candidats s'affrontent :
-Alain Suguenot, maire de Beaune et président sortant de la fédération 21
-Rémi Delatte, député-maire de Saint-Apollinaire

Politique : les militants du parti Les Républicains votent ce week-end

Les militants du parti Les Républicains sont appelés aux urnes ce week-end pour élire leurs représentants dans les instances locales. Les adhérents vont, entre autres, désigner les présidents de fédérations. En Côte-d’Or, deux candidats en lice : le président sortant, Alain Suguenot député-maire de Beaune et Rémi Delatte député-maire de Saint-Apollinaire. En toile de fond: la réorganisation du parti et la préparation des primaires avant la présidentielle de 2017. Intervenants : -Alain Suguenot, président de la fédération Les Républicains de Côte-d'Or et député-maire de Beaune -Rémi Delatte, député-maire de Saint-Apollinaire (Les Républicains)  -   -  Reportage : Sylvain Bouillot et Cécile Claveaux / Montage : Aurélien Marone-Missud

Reportage : Sylvain Bouillot et Cécile Claveaux / Montage : Aurélien Marone-Missud / Intervenants :
  • Alain Suguenot, président de la fédération Les Républicains de Côte-d'Or et député-maire de Beaune
  • Rémi Delatte, député-maire de Saint-Apollinaire (Les Républicains)


Pourquoi le vote a-t-il été reporté dans la Nièvre ?

Deux candidats se sont fait connaître pour la présidence du comité départemental :
  • Jean-Luc Gauthier, maire de Saint-Benin-d’Azy et conseiller départemental de Guérigny
  • Jean-Baptiste Montarnier, responsable départemental des jeunes actifs.
Mais, un litige est survenu car Jean-Luc Gauthier a réglé sa cotisation en retard. Sa candidature à la présidence du comité départemental n’a donc pas été retenue.

"Les candidatures et la régularisation des cotisations d’élus devaient parvenir le lundi 11 janvier à 16 heures au plus tard", explique Jacques Baudhuin, secrétaire départemental de la fédération des Républicains de la Nièvre.
"Or la régularisation de Jean-Luc Gauthier n’est parvenue au service financier des Républicains que le 12 janvier. Après avoir pris conseil auprès des services financiers, qui m’ont confirmé par mail à 16h09 qu’il n’y avait aucun virement (mail que j’ai fait lire à Jean-Luc Gauthier) et les conseils  du service juridique et les élections internes, il m’a été confirmé qu’il était de mon droit de refuser la candidature de ce dernier. Contrairement aux adhérents, 11 jours (jusqu’à 16h00) supplémentaires avaient été accordés aux élus pour régulariser leur situation", précise le secrétaire départemental des Républicains 58.

Pour régler ce litige, une réunion a été organisée au siège avec Eric Woerth et Eric Ciotti. Suite à cette rencontre, il a été décidé que les élections internes prévues pour le samedi 30 janvier dans la Nièvre étaient "annulées et reportées à une date ultérieure".
les + lus
les + partagés