publicité

Véolia comparaît devant la justice 5 ans après la mort d’un stagiaire à Montceau

Le 29 mars 2011, Loïc Lamboeuf, 19 ans, était retrouvé mort dans une cuve de boue à la société Véolia de Montceau où il effectuait un stage. Le procès s’ouvre vendredi 5 février 2016 au tribunal de grande instance de Chalon-sur-Saône, en Saône-et-Loire.

  • Par Muriel Bessard
  • Publié le 04/02/2016 | 17:00, mis à jour le 05/02/2016 | 10:06

Le rappel des faits

Loïc Lamboeuf, scolarisé au lycée Françoise Dolto de Montceau-les-Mines en Saône-et-Loire, préparait un bac pro hygiène et environnement. Pour découvrir le métier, il effectue un stage à la société Véolia. .C’est alors qu’il nettoyait des grilles au-dessus de bassins de décantation qu’une de ses grilles s’est dérobée sous ses pieds et qu’il est tombé dans une cuve de dégazage. L’événement avait beaucoup ému les habitants de Torcy -où habitait le jeune homme- et de Montceau-les-Mines. Une marche silencieuse y avait été organisée le 5 avril 2011.

Qui est responsable? 

Les parents de Loïc Lamboeuf avaient très vite dénoncé un « manquement grave aux règles de sécurité» dans l’entreprise Véolia de Montceau-les-Mines. Ils avaient été également choqués par le fait que les responsables de l’entreprise avaient laissé entendre que le jeune homme était responsable de l’accident.

5 ans après les faits, la société se retrouve devant le tribunal de Chalon en tant que personne morale pour répondre d'une  série de manquements à la sécurité. Le directeur du site de Montceau et le directeur régional de Véolia font aussi partie des prévenus. Qui est responsable ? Y avait-il des problèmes de sécurité dans cette entreprise ? Le jeune homme aurait-il dû être accompagné dans cette tâche, aurait-il dû être attaché ? Ce sont toutes ces questions que le tribunal de grande instance de Chalon-sur-Saône doit examiner.

Procès du décès d'un jeune stagiaire chez Véolia à Montceau-les-Mines

La société Véolia sera demain sur le banc des prévenus au Tribunal de Grande Instance de Chalon. Elle comparait pour des manquements à la sécurité, près de cinq ans après la mort de Loïc Lamboeuf, un jeune lycéen qui avait trouvé la mort lors du stage qu'il effectuait sur le site Véolia de Montceau-les Mines. Le rappel des faits raconté par Michel Gillot avec Bernard Lamboeuf, le père de Loïc et des images de la marche à Montceau le 5 avril 2011.

 

les + lus
les + partagés