publicité

Yonne : la toiture de l'église de Mont-Saint-Sulpice est un gouffre financier

Mont-Saint-Sulpice, dans l'Yonne, est aux prises d'un casse-tête financier. La toiture de son église est très endommagée. Il faudrait plus de 500 000 euros pour la rénover. Un budget qui dépasse largement les capacités d'investissement de cette commune.

  • Par Maryline Barate
  • Publié le
Le chevet de l'église de Mont-Saint-Sulpice, dans l'Yonne.

Le chevet de l'église de Mont-Saint-Sulpice, dans l'Yonne.

Ce village de 836 âmes a déjà réuni 133 000 euros. C'était le montant d'un premier devis établi pour la réfection de la partie basse de la toiture. Mais au dout d'une semaine de travaux, l'entreprise a dû stopper son action. Les couvreurs ont, en effet, découvert que la charpente de la partie haute de la toiture était très endommagée. Elle se dissocie par endroits, ce qui affaiblit toute la structure de l'édifice. La facture est désormais estimée à plus de 500 000 euros. Une mauvaise surprise pour cette commune qui n'a évidemment pas les moyens de prendre en charge une telle note.

Des travaux urgents

Pourtant, les travaux sont à réaliser d'urgence. Il pleut dans l'église. Les murs se fissurent. La commune a donc décidé de réaliser la première partie des travaux pour lesquels elle possède le budget. En parallèle, elle lance un appel d'offre auprès de différents architectes afin d'échelonner la future réfection de la charpente. Les élus ont également monté des dossiers pour obtenir des subventions. Ils sont aidés dans leur entreprise par une association. Montée il y a un an, elle multipilie les actions de mécénat. Une souscription publique est lancée.

L'église de Mont-Saint-Sulpice

L’église de Mont-Saint-Sulpice a une apparence qui la rend inclassable ! Elle se divise en deux parties distinctes : le chœur et l’abside sont datées du XVIe siècle alors que la nef et la tour sont plus récentes. Elles datent de 1830 et ont été édifiéee sur les ruines d’une église romane du Xe siècle.

Le reportage de L. Denechaud et C. Claveaux avec : 
  • Jacky Jussot, maire de Mont-Saint-Sulpice
  • Denise Lefebvre, intendante de l'église
  • Huguette Martin, présidente de l'association des amis de l'église et du patrimoine Montois



L'actu de votre région en vidéo

Les fêtes de la vigne, c'est parti !

Egayer la vie des dijonnais au lendemain de la guerre : c'était la volonté du Chanoine Kir , le maire de Dijon lorsqu'il a crée les fetes de la vigne. C'était en 1946 Une semaine de danses folkloriques avec des groupes venus du monde entier.

Murielle Rousselin / Gabriel Talon.

les + lus
les + partagés