Port de Lorient : Opération anti-OGM

Une centaine de militants anti-OGM ont détruit une cargaison de soja transgénique d'importation sur le port de Lorient, afin de dénoncer la présence dans la chaîne alimentaire, d'un produit qu'ils jugent "toxique"

  • Par Krystell Veillard
  • Publié le , mis à jour le
Les militants anti-OGM à l'assaut des grilles du port de Lorient © France 3 Bretagne

© France 3 Bretagne Les militants anti-OGM à l'assaut des grilles du port de Lorient

Ils étaient une centaine, vêtus de combinaisons blanches et sont montés en haut d'un silo avant de déverser de l'huile de ricin sur le soja afin de le rendre inutilisable. Une centaine de militants anti-OGM ont ainsi détruit aujourd'hui sur le port de Lorient une cargaison de soja transgénique d'importation, afin de dénoncer la présence dans la chaîne alimentaire, d'un produit qu'ils jugent "toxique". "Il faut que les producteurs d'aliments pour bétail qui utilisent du soja OGM se rendent compte qu'il s'agit d'un produit toxique", a déclaré Jean-François Roux, l'un des militants anti-OGM. 
M. Roux a évoqué la récente étude du professeur Gilles-Eric Séralini sur des rats pour dénoncer "une plante pesticide importée massivement en Europe". Ces militants, qui se sont baptisés les Faucheurs volontaires, demandent la suspension des importations de soja OGM - provenant essentiellement d'Amérique du Sud -, l'étiquetage des produits transgéniques et la relocalisation des cultures d'oléagineux en Europe. 
Des policiers entouraient les lieux, prêts à intervenir. 

Avec l'AFP.



Le reportage à Lorient (56)  de Frédérique Huet 


Lorient : opération anti OGM

Interviews :
- Claude Bonnin, faucheur volontaire
- Youenn Le Gwen, faucheur volontaire


  • Le parc animalier de Branféré fête ses 50 ans

    Le parc animalier et botanique de Branféré dans le Morbihan fête ses 50 ans, l'occasion de découvrir ses coulisses et d'échanger avec les professionnels qui s'occupent des animaux.

    Mis à jour le 24/09/2016
  • Rennes, capitale de la biodiversité

    Rennes vient d'être élue capitale de la biodiversité, parmi 72 autres candidats, et suite à un concours national ouvert aux villes, dont le thème était "Sols et biodiversité". Parmi les réalisations remarquées par le jury, l'aménagement du quartier de la Courrouze. 

    Mis à jour le 23/09/2016
  • Trébeurden (22) : une manif en mer contre l'extraction de sable en baie de Lannion

    Ce samedi en fin d'après-midi, les opposants à l'extraction du sable en baie de Lannion ont manifesté en mer. Plus d'une centaine d'embarcations s'est retrouvée au large de Trébeurden dans les Côtes d'Armor pour rappeler l'importance de cette dune de sable sous-marine en cette journée du patrimoine.

    Mis à jour le 18/09/2016

L'actu de votre région en vidéo

Travaux au collège Théophile Briant à Tinténiac (35)

Poussée démographique oblige en Ille-et-Vilaine, les effectifs de collégiens augmentent fortement. Outre l'annonce de la création de trois nouveaux collèges dans le département pour 2020, on rénove et on pousse les murs comme on peut dans les établissements existants. 22 chantiers sont en cours ou au programme pour les années à venir. Nous sommes allés voir le chantier le plus important du département, celui du collège de Tinténiac, entre Rennes et Saint-Malo. Intervenants : Philippe Geoffroy, principal du collège Théophile-Briant - Stéphane Hubert, Directeur des bâtiments - département d'Ille-et-Vilaine - Jade, 13 ans, élève de 4ème - Nina, 14 ans, élève de 3ème

Reportage : K. Veillard - J.M. Piron

les + lus
les + partagés