Chartres-de-Bretagne (35) : 400 personnes défilent contre l'extrême-droite

© S.B
© S.B

Les manifestants protestent contre l'organisation, dans une ferme pédagogique de la commune, d'un débat du réseau régionaliste et identitaire Jeune Bretagne. Au menu, des conférences avec plusieurs noms connus de l’extrême-droite française et européenne.

Par Sylvaine Salliou

"Pas de fascistes dans nos quartiers, pas de quartier pour les fascistes" c'est avec ce slogan que les manifestants ont battu le pavé à Chartres-de-Bretagne. Ils sont environ 400, des membres de plusieurs mouvements associatifs et politiques bretons, comme l'UDB, Breizhistance, mais aussi la CNT, le NPA, les Jeunes écologisqtes, le PCF et le PS. Les manifestants ont défilé tranquillement du Pôle Sud, l'espace culturel à la mairie où quelques discours ont été prononcés. Philippe Bonnin, le maire socialiste de Chartres de Bretagne a accueilli les manifestants à devant la mairie : "c'est important de se mobiliser face à des idéologies xénophobes." Le cortège se dirige à nouveau vers le centre culturel de la ville où il doit se disperser.

Manifestation contre les mouvements d'extrême droite à Chartres de Bretagne

Le lieu du meeting de Jeune Bretagne, une ferme pédagogique, est sous bonne garde avec la propre sécurité de l'association. De nombreux gendarmes quadrillent aussi la ville pour éviter tout problème. 

A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS LEGISLATIVES 2017 SUR FRANCE INFO

A Saint-Malo, la police municipale teste des caméras portatives

Près de chez vous

Les + Lus