Jean Kergrist nous plonge dans l'univers des poulaillers industriels avec “Trousse Cocotte”

Le salon du polar breton se tient ce week end à Brest. On peut notamment y croiser Jean Kergrist, le célèbre clown atomique, devenu écrivain y présente son dernier roman. "Trousse Cocotte", un livre qui nous plonge dans l'univers des poulaillers industriels du Centre-Bretagne.

Par Sylvaine Salliou

Jean Kergrist, le célèbre clown atomique de Plogoff, vient de publier Trousse Cocotte, un roman d'anticipation. Tout commence à l'automne 2014, au bar-tabac-poste-épicerie-boulangerie le Kreiz-Breizh. Le jeune et frétillant Dorig Conan, curieux et emmerdeur professionnel, s'amourache bêtement de la belle Manon, une aguicheuse à double tiroir. Elle va le mener sur la route du poulet, du centre Bretagne aux pentes neigeuses de l'Himalaya : Peshawar, Leh, Shrinagar...dans une histoire de trafic de pierres précieuses, d'aliment hors-sol, d'espions, de marchands d'armes, de porteurs de valises et de tontons flingueurs. Comme il est indiqué dans l'avertissement, "si un quidam se reconnaissait dans l'un ou l'autre de ces personnages, l'auteur ne pourrait que se trouver flatté d'une telle parenté fortuite". Le jour, un petit train à vapeur transporte les touristes chinois le long du canal de Nantes à Brest tandis que la nuit, d'autres transferts, occultes ceux-là, prennent le relais en direction du nouvel aéroport international Notre-Dame-de-Guiscriff. Au coeur de ces activités louches, un immense poulailler souterrain et une auberge de Glomel, tenue par Gordon Lefébur, lord anglais, ex-diplomate au Moyen-Orient. Dorig Conan, héros malgré lui, va remonter cette piste clandestine...
Trousse cocotte de Jean Kergrist

Sur le même sujet

Vente de sable breton sur internet : le Finistère s'inquiète

Près de chez vous

Les + Lus