Le breton va être enseigné à Harvard

Des cours de breton seront bientôt donnés à Harvard. L'université de Rennes 2 vient de signer un accord de coopération avec cette université américaine, l'une des plus prestigieuses des Etats-Unis.

  • Sylvaine Salliou
  • Publié le , mis à jour le
Université de Rennes 2

Université de Rennes 2

Le département des Langues et Littérature Celtiques de l’Université Harvard et le département de Breton et d’Etudes Celtiques de l’Université Rennes 2 veulent développer leurs relations. L'objet de l'accord qu'ils viennent de signer, est d'"enrichir l'étude des langues, littératures et culture auprès des étudiants de master et de doctorat" et d'"intensifier la collaboration de recherche pour les enseignants chercheurs des deux universités". L'accord "prévoit l'organisation régulière, par l'université de Rennes 2, de séminaires des études bretonnes" à Harvard.

Des cours en breton à Harvard

Concrètement, le breton va être enseigné à Harvard dans le cadre de sessions spécifiques -des "crash courses"- des échanges d'étudiants de master et de doctorat seront également organisés. Des visites et échanges d’enseignants-chercheurs sont aussi prévus. L’accord entre les deux universités prévoit l’organisation régulière, par l’Université Rennes 2, de séminaires en études bretonnes à l’Université Harvard. Contresigné en juin par la partie américaine, cet accord a été initié en 2010 lors de conférences données à Harvard par des universitaires du CRBC. 

Quelque 300 étudiants sont inscrits en études celtiques à Rennes 2. Université privée, Harvard est le plus ancien établissement d'enseignement supérieur aux Etats-Unis et l'un des plus prestigieux. Située à Cambridge, dans le Massachussetts, l'université a célébré son 375è anniversaire en 2011.

L'actu de votre région en vidéo

Sécheresse : déjà des conséquences pour les agriculteurs

Reportage : A. Castier / B. Van Wassenhove / P. Nau. Le soleil refuse de se cacher et la sécheresse sévit en Bretagne. Conséquence : les agriculteurs doivent déjà puiser dans leur réserve d'hiver. Interviews : - Catherine Conseil, météorologue ; - Jean Yves Riault, éleveur laitier.

Lire l'article
Sécheresse : déjà des conséquences pour les agriculteurs
les + lus
les + partagés