Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

La Motte (22) : la candidature du médecin roumain examinée par l’ARS demain

Les 2 000 habitants de la Motte (22) pensaient avoir trouvé leur nouveau médecin : le Dr Pogani, originaire de roumanie. Mais le conseil de l’ordre des médecins refuse son agrément. L’ARS doit statuer demain sur ce dossier.

Par Antonin Billet

Il y a un mois, les 2 000 habitants de La Motte (22) perdent leur médecin généraliste, parti à la retraite. Jean-Pierre Guilleret, le maire de la commune, fait alors appel à une agence de recrutement qui lui trouve un candidat roumain, le docteur Gino Pogani.

Peine perdue ! Arrivé la semaine dernière, le docteur Pogani ne peut exercer. Le conseil de l’ordre des médecins refuse de lui octroyer un numéro de praticien, indispensable pour travailler. Le diplôme du médecin ne serait pas conforme aux standards de l'administration française et le niveau de pratique de la langue française jugé insuffisant par le conseil de l’ordre.

Le maire de La Motte (22) entame alors ce matin une grève de la faim devant les bureaux de l’ordre des médecins à Saint-Brieuc (22), réclamant l’agrément du conseil de l’ordre pour le docteur Pogani.

La situation pourrait cependant se débloquer dès demain : le maire a obtenu un rendez-vous à l’ARS (Agence Régionale de Santé) qui doit rendre un avis sur le dossier du docteur Pogani. L’ordre des médecins se réunira exceptionnellement demain pour réexaminer le dossier, après l’avis de l’ARS.

Satisfait, le maire de La Motte a interrompu sa grève de la faim.

Sur le même sujet

Compteur Linky : un couple de Plouzané (29) porte plainte pour violence verbale et intimidation.

Près de chez vous

Les + Lus