Une fillette de 3 ans décède d'une méningite foudroyante à Merlevenez dans le Morbihan

Une fillette de 3 ans est décédée samedi soir dernier des suites d'une méningite foudroyante (infection à méningocoque C) à Merlevenez près de Lorient. Une trentaine de personnes a reçu aussitôt un traitement antibiotique.

Par Thierry Peigné avec Christelle Proutière

Vendredi dernier, un cas d'infection à méningocoque C sur une fillette de 3 ans était déclaré dans l'école maternelle publique de Merlevenez. Une note était aussitôt faite dans l'établissement et un traitement antibiotique délivré auprès d'une trentaine de personnes : 25 élèves, des enseignants et des voisins. Parallèlement, une cellule psychologique était mise en place.

L'enfant est décédé à l'hôpital de Brest samedi soir. 

Lors du week-end, des analyses complémentaires ont déterminé qu'il s'agissait bien du méningocoque C pour lequel il existe un vaccin.

Jeudi du personnel de la PMI (Protection Maternelle et Infantile) viendra dans l'école pour contrôler les carnets de santé et éventuellement vacciner les enfants. Le personnel de la cellule psychologique sera également présent.

Des cas de méningite en augmentation

Les infections à méningocoque C gagnent du terrain, particulièrement en Bretagne. C’est particulièrement vrai depuis deux ans où le nombre de cas est en très nette augmentation dans la région, au point d’inquiéter les autorités sanitaires. 

Selon les chiffres fournis par l’Institut de Veille Sanitaire, les infections à méningocoque C sont quatre fois plus nombreuses en Bretagne, et sept fois plus dans le Finistère. En cause ? Une bactérie spécifique au Finistère, et particulièrement contagieuse. Pour le deuxième hiver consécutif, une campagne de promotion du vaccin est lancée dans la région

A lire aussi

Sur le même sujet

Invasion de dendroctones dans la forêt de Loudéac.

Actualités locales

Les + Lus