Les mégalithes du Morbihan candidats au Patrimoine de l'UNESCO

Ce lundi, se tenait la première réunion du comité scientifique chargé de l'élaboration du dossier de candidature des mégalithes morbihannais au Patrimoine Mondial de l'UNESCO. Le sud Morbihan concentre autour de Carnac une multitude d'architectures du néolithique unique au monde.

  • Par Thierry Peigné
  • Publié le , mis à jour le
Alignement Le Ménec à Carnac © S. Breton

© S. Breton Alignement Le Ménec à Carnac

Début 2012, 27 communes du Morbihan possédant des sites mégalithiques et l'Etat ont créent l'association "Paysages de Mégalithes". Son objectif : présenter d'ici trois ans un dossier de classement au Patrimoine Mondial de l'UNESCO de la concentration d'architectures du néolithique réparties autour du golfe du Morbihan.

Depuis 18 mois, l'association travaille au recensement précis des 556 sites et à la valorisation des lieux par la mise en place de circuits de découverte. En parallèle, elle crée des supports pour le public : site internet, applications mobiles, contenu pédagogique, géolocalisation, etc...

Le célèbre paléontologue vannetais Yves Coppens préside le comité scientifique chargé de l'élaboration du dossier. Il souligne la richesse du sud Morbihan en architecture néolithique : "un site remarquable, homogène et unique, qui s'étend de la rivière d'Étel jusqu'à la presqu'île de Rhuys, en passant par Carnac, Locmariaquer et le golfe". 

Le rôle du comité scientifique est d'évaluer la valeur patrimoniale des sites et d'élaborer un plan de gestion. En effet l'UNESCO va étudier dans le dossier de candidature, l'intérêt patrimonial des sites mais également la manière avec laquelle il sont mis en valeur et protégés. Le comité décidera aussi s'il faut présenter tous les sites mégalithiques ou seulement une partie auprès de l'UNESCO. L'enjeu est de taille. Pas question d'être approximatif. La concurrence est rude. La France ne peut par exemple présenter qu'un seul dossier par an auprès de l'Organisation des Nations unies pour l'éducation, la science et la culture (UNESCO).

Plus ancien que les pyramides d'Egypte

Cet ensemble de monuments mégalithiques est composé des vestiges architecturaux parmi les plus anciens au monde. Ces structures monumentales ont été érigées plus de 5000 ans avant Jésus-Christ, soit 2 000 ans avant les pyramides d'Egypte.

Point d'orgue de cette richesse mégalithique, les sites de Carnac, avec ses 4000 menhirs s'étirant sur près de 4 Kilomètres et 40 hectares. Ces alignements ont été inscrits en 1996 sur la liste indicative française du Patrimoine Mondial de l'Unesco, au titre des biens culturels; une "pré-inscription" en quelque sorte pour être candidat au Patrimoine de l'Unesco.
Mégalithes candidats pour l'UNESCO

Reportage : S. Breton / T. Bouilly


Intervenants du reportage :
- Yves Coppens, paléontologue
- Jean-Baptiste Goulard, délégué général Asso "Paysages de mégalithes"

Enjeu touristique

L'enjeu est énorme pour Carnac, car les mégalithes sont le premier site visité du Morbihan avec 600.000 visiteurs par an pour les alignements et 34.000 visiteurs au musée. En cas de classement, leur nombre pourrait passer à 1 million, soit 40 % de visiteurs en plus. 


  • La maison de la Duchesse Anne : un patrimoine cher à restaurer

    La maison dite de la Duchesse Anne appartient à des propriétaires privés qui se démènent pour la restaurer. La bâtisse construite au 16 siècle a été classée monument historique en 1883, pour échapper à une démolition programmée. Elle est aujourd'hui très dégradée et sa restauration coûte cher.

    Mis à jour le 17/09/2016
  • Il faut sauver le phare du Moguériec

    Le Phare du Port de Moguériec, sur la commune de Sibiril, est menacé de disparition. La digue qui le soutient s'effrite. Des experts de Phares et Balises doivent rendre leur conclusion en octobre. En attendant les habitants se mobilisent pour pouvoir garder ce qu'ils considèrent comme leur emblème. 

    Mis à jour le 19/09/2016
  • L'Amerigo Vespucci de retour dans le port de Brest

    L'Amerigo Vespucci, trois mâts italien, est en escale à Brest, L'occasion d'échanger entre école navale française et italienne et de faire partager un patrimoine maritime exceptionnel. A bord les marins répetent des gestes ancestraux puisque quasiment tout se fait à la main.

    Mis à jour le 12/09/2016
  • Herqueville (27) : le jardin secret de Louis Renault

    L'inventeur et constructeur automobile Louis Renault s'intéressait de près au travail dans les fermes. Il a acquis près de 2000 hectares près du Vaudreuil. Cette histoire est racontée dans un livre

    Mis à jour aujourd'hui à 10h51
  • La teurgoule, le dessert normand

    On pourrait la prendre pour un simple riz au lait mais il n'en est rien : la Teurgoule c'est une tradition. La 38ème édition du concours national de Teurgoule s'est déroulée à Houlgate. Pour l'emporter il fallait proposer dans sa jatte en terre cuite un dessert au vrai goût d'autrefois
    Mis à jour aujourd'hui à 09h43
  • La tenture de l'Apocalypse d'Angers examinée sous toutes les coutures

    Mal accrochée? Mal éclairée? Trop empoussiérée? L'Etat a entamé une "autopsie" de la tenture de l'Apocalypse, plus grande tapisserie médiévale au monde, pour mesurer les effets d'une exposition permanente de ce chef d'oeuvre du XIVe siècle dans une galerie du château d'Angers. 

    Mis à jour le 25/09/2016

L'actu de votre région en vidéo

Travaux au collège Théophile Briant à Tinténiac (35)

Poussée démographique oblige en Ille-et-Vilaine, les effectifs de collégiens augmentent fortement. Outre l'annonce de la création de trois nouveaux collèges dans le département pour 2020, on rénove et on pousse les murs comme on peut dans les établissements existants. 22 chantiers sont en cours ou au programme pour les années à venir. Nous sommes allés voir le chantier le plus important du département, celui du collège de Tinténiac, entre Rennes et Saint-Malo. Intervenants : Philippe Geoffroy, principal du collège Théophile-Briant - Stéphane Hubert, Directeur des bâtiments - département d'Ille-et-Vilaine - Jade, 13 ans, élève de 4ème - Nina, 14 ans, élève de 3ème

Reportage : K. Veillard - J.M. Piron

les + lus
les + partagés