Municipales à Carentoir : retour aux urnes à cause d'une procuration

© Site de la mairie de Carentoir
© Site de la mairie de Carentoir

Les électeurs de Carentoir dans le Morbihan vont devoir retourner aux urnes. Le tribunal administratif de Rennes a retenu l’irrégularité du vote émis à l’aide d’une procuration valable uniquement pour le second tour. Ce bulletin avait permis l'élection d'une liste à une voix près.

Par Thierry Peigné

A Carentoir, le scrutin du premier et unique tour des élections municipales du 23 mars 2014 avait donné un résultat pour le moins serré. La liste de Catherine Lamour l'avait emporté avec 721 voix sur 1 440 suffrages exprimés, soit à une seule voix près. 

Le tribunal administratif de Rennes a décidé jeudi d'annuler le scrutin. Les électeurs vont devoir retourner dans l'isoloir. A l'origine de l'invalidation, l’irrégularité du vote à cause d'une procuration valable uniquement pour le second tour mais qui a été accepté lors de ce premier tour.

Catherine Lamour nous a précisé prendre acte de la décision et rappelle que son adversaire principal n'avait recueilli que 589 voix.

Inversement du scrutin à Guégon

Ce jeudi, le tribunal administratif de Rennes a également considéré que des bulletins de vote reconnus comme nuls lors du scrutin des municipales à Guégon dans le Morbihan, sont en fait valides. Conséquence : le résultat des élections est modifié et le maire en place doit céder sa place à son adversaire.

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

A 105 ans, Robert Marchand poursuit sa course

Près de chez vous

Les + Lus