Élections 2017
avec

Rechercher un résultat

Antisémitisme : le fondateur de Breiz Atao récidive sur twitter

Boris Le Lay, blogueur ultranationaliste, n'en est pas à ses débuts en matière de racisme et d'antisémitisme. Le fondateur du site Breiz Atao, qui vit au Japon, a déjà été condamné plusieurs fois. Il s'en prend cette fois sur twitter à un chroniqueur d'Europe 1 et à l'équipe de France de football.

Par Krystell Veillard

Le fondateur du site Breiz Atao, Boris Le Lay a insulté vendredi un chroniqueur d'Europe 1 Guy Birenbaum, par le biais de twitter, s'en prenant à ses origines juives. Des propos qui suscitent de l'émoi sur le réseau social ce week-end. Des tweets qui depuis ont été effacés.

Déjà condamné à plusieurs reprises


Boris Le Lay, qui vit au Japon et dont le site est hébergé aux Etats Unis,  n'en est pas à ses premiers méfaits, il a déjà été condamné à plusieurs reprises pour incitation à la haine raciale, menaces de violences et diffamation. Il avait tenu des propos raciste à l'encontre d'un sonneur noir du bagad de Quimper, ou encore d'une élu socialiste, d'origine africaine. Il ne s'est jamais présenté aux audiences et a toujours été condamné à des peines de sursis.

Guy Birenbaum indique sur son compte twitter qu'il a l'intention de porter plainte et il engage l'équipe de France de Football à en faire autant.





Boris Le Lay avait de même attaqué sur le même réseau social, Thierry Guerrier, journaliste et présentateur sur France 5.

 



 

A lire aussi

Sur le même sujet

Affaire Defaix : le "Madoff breton" condamné à cinq ans de prison

Près de chez vous

Les + Lus