Une seconde vie pour les maisons éclusières en Bretagne

© Jacqueline Piriou
© Jacqueline Piriou

Vingt-trois maisons éclusières de Bretagne ont fait l'objet d'un appel à projet pour développer des d'activités de loisirs, artistiques et culturelles. Le long du canal d'Ille et Rance, du canal de Nantes à Brest et du Blavet quatre ont vu le jour que vous pourrez découvrir dès cet été.

Par E. Nedjar

Au mois de juillet 2013, un appel à projets a été lancé par la Région Bretagne afin de valoriser les maisons éclusières réparties sur le long des  canaux d'Ille et Rance, de Nantes à Brest et du Blavet. L'objectif pour ces 23 établissements (21 maisons éclusières et 2 maisons de barragistes) est de proposer des activités liées à la pratique de loisirs, des activités artistiques et culturelles ainsi que l'accueil de structures associatives sur les voies d'eau et le chemin de halage. Actuellement, 17 projets sont encore en cours de réalisation : hébergement (gîte d'étape, chambre d'hôte, refuge ou camping), restauration (crêperie, salon de thé, vente à emporter de panier pique-nique), animation (via des associations ou des particuliers), vente de produits locaux, location de vélos et une maison d'artiste. Mais quatre ont dors et déjà vu le jour que l'on peut découvrir tout au long de l'été.

Les écluses s’animent dès cet été le long des canaux

À Hédé, au nord de Rennes, la maison baptisée La Petite Madeleines'est transformée pour accueillir dès juillet 2014 les randonneurs et touristes à vélo le long du canal d'Ille et Rance. La maison éclusière réaménagée en point accueil vélo propose la location, réparation et abri pour les vélos, mais aussi un hébergement original en bateau Toue cabanée® avec deux embarcations amarrées sur le canal. Dès l'automne, des anciens boxes à chevaux seront aménagés en cabanes confort pour un hébergement insolite au bord de l'eau.

À Rohan, à deux pas de Pontivy, un nouveau gîte d'étape a ouvert ses portes en avril. Après la validation du projet fin 2013, les travaux ont débuté dès le mois de janvier afin d'aménager un gîte de trois chambres pouvant accueillir 6 personnes. Des nouveaux travaux sont prévus dès l'hiver prochain pour permettre, en 2015, l'accueil de personnes à mobilité réduite.

À Calorguen (Dinan), la sculptrice sur métal Laëtitia Lavieville a installé son atelier dans la maison baptisée «Boutron». À deux pas de la maison d'artiste, les sculptures sont exposées le long du halage. Même si l'atelier n'est pas ouvert au public, l'exposition des œuvres est ainsi accessible toute l'année aux promeneurs du canal !

À Montreuil-sur-Ille, au nord de Rennes, une nouvelle crêperie a ouvert ses portes en juin. L'écluse Montreuillaise accueille les touristes fréquentant le canal, qu'ils soient en bateau, à pied ou à vélo. Pour répondre à la demande des touristes qui fréquentent le canal, la crêperie reste ouverte toute l'année.

Sur le même sujet

Interview de Gwendoline Ténier, avocate du jeune homme, victime présumée

Près de chez vous

Les + Lus