François Demont, ingénieur du son à France 3, est décédé

Le personnel de France 3 Bretagne est dans la tristesse ce lundi, en apprenant le décès de François Demont, un  collaborateur de longue date à la prise de son.

François Demont, ingénieur du son à France 3, lors d'un tournage
François Demont, ingénieur du son à France 3, lors d'un tournage © Bruno Van Wassenhove
Tournages pour l'actualité, les émissions Littoral et en breton, des documentaires, ingénieur du son en régie ou dans les cars de directs: il y a peu de choses dans le domaine du son que François Demont n'aura pas fait. Avec le talent et la curiosité qui le caractérisaient, et qui à 54 ans ne l'avaient jamais quitté.

François était un passionné: de musique en général et du jazz hawaïen des années 50 en particulier, joueur de batterie, de guitare et de yukulélé. Féru de technologies et d'informatique, surtout lorsqu'il fallait bricoler soi-même ce qui lui permettait d'assouvir une énième passion, la photo aérienne.

François Demont était également collectionneur de véhicules anciens, de Fiat 500, et de Spitfire dont il animait l'Amicale.

Son décès d'une crise cardiaque laisse le personnel de France 3 sans voix, avec une pensée pour sa compagne et ses proches.


Poursuivre votre lecture sur ces sujets
france 3 hommage
l’actualité de votre région, dans votre boîte mail
Recevez tous les jours les principales informations de votre région, en vous inscrivant à notre newsletter