À 77 ans, il veut parcourir 1400 km à vélo pour rendre visite à sa fille

Marcel Le Douche, 77 ans, prévoit de se rendre à Barcelone à vélo en quinze jours. / © C.Bazille
Marcel Le Douche, 77 ans, prévoit de se rendre à Barcelone à vélo en quinze jours. / © C.Bazille

Rallier les Côtes d'Armor à Barcelone à vélo, soit 1 400 km de route, c’est le défi que s’est lancé Marcel Le Douche pour fêter ses 77 ans. Un voyage pour rendre visite à sa fille, mais aussi récolter des fonds afin de soutenir la recherche médicale.

Par Eric Nedjar

Ancien mécanicien, habitant à Bourbiac, dans les Côtes d’Armor, Marcel Le Douche a décidé de rendre visite à sa fille installée à Barcelone à vélo. Un pari un peu fou, au regard de son âge, 77 ans, et quand on sait qu’il souffre  de polyarthrite depuis 25 ans, de problèmes de vue causés par la DMLA (dégénérescence maculaire Liée à l’âge) et de problèmes coronaires.

Le meilleur des médicaments

Mais l’homme se soigne. Et savez-vous comment ? En faisant du vélo ! Cette thérapie, c’est un ami, François Le Souder, de 8 ans son aîné, qui la lui a conseillée. "Le vélo, c’est le meilleur des médicaments" lui a-t-il dit, c’était en 2002. Depuis, les deux cyclistes roulent régulièrement ensemble. 

Pour une bonne cause

Pour ce voyage pourtant, Marcel Le Douche partira seul.  Il se donne une quinzaine de jours pour rejoindre Barcelone à raison de 100 kilomètres par jour, le départ étant prévu ce mardi 18 avril, à Bourbriac. Avec sur le dos le maillot numéro Kalon 9383 d’En Avant Guingamp dont il est supporter. Séduit par son projet, le club a décidé de soutenir le retraité et de donner régulièrement de ses nouvelles sur sa page Facebook. Un compte sera également ouvert sur le site internet Leetchi, afin de récolter des fonds qui seront reversés à trois associations que Marcel Le Douche soutient : l’association française des polyarthritiques, Rétina France et la Fédération française de cardiologie.

À 77 ans, Marcel Le Douche s'apprête à rendre visite à sa fille Catherine à Barcelone à vélo.
Un reportage de Fabrice Leroy et Catherine Bazille.

 

Sur le même sujet

Le littoral breton se souvient de la tempête de 1987

Près de chez vous

Les + Lus