publicité

Brest : quatre cabanes de chantier balayées par le vent

Ce mercredi matin, boulevard Gambetta à Brest, quatre préfabriqués de chantier sont tombées sur la chaussée, balayés par de fortes rafales de vent. Deux ouvriers qui se trouvaient à l'intérieur ont été légèrement blessés. 

  • Par Thierry Peigné
  • Publié le
Les préfabriqués sont tombés sur la chaussée, balayés par le vent boulevard Gambetta à Brest © G. Queffelec

© G. Queffelec Les préfabriqués sont tombés sur la chaussée, balayés par le vent boulevard Gambetta à Brest

Les cabanes de ce chantier de construction d'un immeuble se trouvaient sur le trottoir du boulevard Gambetta à Brest. A la suite de fortes rafales, le vent s'est engouffré dans les préfabriqués. Quatre d'entre eux qui se trouvaient superposés sur d'autres sont tombés sur la chaussée. Heureusement, aucun passant ou véhicule n'a été percuté.

Deux ouvriers qui se trouvaient dans les préfabriqués au moment de la chute, ont été légèrement blessés. Ils ont été pris en charge par le médecin du SMUR.

Le boulevard Gambetta est coupé, interdit à la circulation. Les cabanes de chantier seront enlevées dans la journée par un engin de levage.

Vigilance orange vagues-submerssion

Météo-France a placé  les quatre départements bretons en vigilance jaune au vent violent et trois départements (Finistère, Côtes d'Armor et Ille-et-Vilaine) en vigilance orange au phénomène de vagues-submersion ce mercredi de 15h à 22h.

Dans un contexte de grandes marées (coefficient de marée supérieur à 110 mercredi soir), les niveaux d'eau seront particulièrement élevés. Météo France recommande « une vigilance particulière en raison de la conjugaison de fortes vagues et de grandes marées ».

L'actu de votre région en vidéo

Hubert Journel, médecin lanceur d'alerte sur la Dépakine

Hubert Journel, généticien au Centre Hospitalier Bretagne Atlantique à Vannes, fait partie des médecins qui dès les années 80 ont alerté sur la Dépakine. Avec des collègues du centre "anomalies du développement", il suit 128 femmes ayant pris ce médicament pendant leur grossesses. Le constat est alarmant. Hubert Journel, généticien au Centre Hospitalier Bretagne Atlantique à Vannes Reportage du 11 août 2016

Reportage : M. Thiébaut - N. Dalaudier

les + lus