Décès de Corinne Erhel : la classe politique salue sa mémoire

La mémoire de Corinne Erhel saluée au lendemain de son décès
Claude Bartolone et Manuel Valls saluent une femml engagée et passionnée par son territoire. Le décès de Corinne Erhel est survenu vendredi soir lors d'un meeting à Plouisy dans les Côtes d'Armor. Intervenants : Annie Le Houerou, députée (PS) des Côtes d'Armor - Gérard Lahellec, vice-président (PC) du Conseil Régional de Bretagne - Bertrand Plouvier, conseiller régional (LR) - Récit : M. Guégnard

Suite au décès brutal de la députée des Côtes d'Armor vendredi soir lors d'un meeting, les réactions et hommages se multiplient. Le Premier ministre Bernard Cazeneuve a salué la mémoire d’une "femme de convictions, parlementaire engagée".

Par Thierry Peigné

Vendredi soir, Corinne Erhel, la députée de la 5ième circonscription des Côtes d'Armor, est décédée des suites d'un malaise lors d'un meeting à Plouisy près de Guingamp en soutien à Emmanuel Macron. Elle s'est effondrée alors qu'elle parlait devant une assistance de plus de 200 personnes. Après de longues minutes de massage cardiaque prodigué par les secours, elle a été évacuée à l'hôpital de Saint-Brieuc où elle est décédée.

Depuis son décès, les réactions politiques se multiplient pour saluer sa mémoire :


"Députée depuis 2007, elle s'était pleinement investie dans son mandat parlementaire tout en restant proche des gens dans une attention toujours discrète", a écrit ce samedi matin François Hollande


"Elle avait suivi avec passion les enjeux du numérique, dans ses dimensions de transformation des territoires avec le souci constant que cette transformation puisse apporter un progrès à chacun", ajoute le chef de l'Etat dans un communiqué.

En fin de matinée, Jean-Yves Le Drian s'est dit sous le choc de la nouvelle du décès de Corinne Erhel : "La nouvelle du décès de Corinne Erhel nous assomme. Cette mort brutale est un véritable choc. Corinne était une femme pleine de joie, de sourire et son rire résonne encore. Elle était aussi une élue de qualité et tenace pour parler et défendre Le Trégorrois et engagée à haut niveau sur le numérique. Son décès laisse un grand vide dans nos cœurs. A sa famille, au nom de la Bretagne je présente mes plus sincères condoléances".

Dans un communiqué, Claude Bartolone a salué l'engagement de la députée PS des Côtes d'Armor : "Je n’oublierai jamais comme l’ensemble des députés de cette législature, son engagement, son travail et son dévouement au service de l’intérêt général."

 

Députée des Côtes d'Armor depuis 2007

Ancienne attachée parlementaire du député-maire de Lannion Alain Gouriou, Corinne Erhel était âgée de 50 ans, née le 3 février 1967 à Quimper (29). Membre du Parti socialiste depuis 1997, elle avait été élue députée de la circonscription Lannion-Paimpol dans les Côtes d'Armor en 2007.

La députée socialiste siégeait à la commission des Affaires économiques de l'Assemblée nationale. Elle avait rédigé plusieurs rapports parlementaires dans le domaine du numérique, des télécoms ou encore sur les objets connectés dernièrement.

Elle faisait partie des premiers politiques de gauche à avoir rejoint Emmanuel Macron et son mouvement En Marche! dès le printemps 2016.


A lire aussi

Sur le même sujet

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Deuil périnatal : le témoignage d'une mère finistérienne

Près de chez vous

Les + Lus