Guingamp: Kombouaré préfère être “tout de suite au taquet”

Antoine Kombouaré a déjà remporté la Coupe de France en tant que joueur et en tant qu'entraîneur. / © FRED TANNEAU / AFP
Antoine Kombouaré a déjà remporté la Coupe de France en tant que joueur et en tant qu'entraîneur. / © FRED TANNEAU / AFP

Après un premier exercice réussi sur le plan comptable, mais contrasté dans le contenu, Antoine Kombouaré espère voir son équipe démarrer la saison "tout de suite au taquet" comme l'an dernier, mais se montrer plus régulière sur la durée. Entretien.

Par SG avec AFP

Q: Quelles pistes d'amélioration voyez-vous pour votre deuxième saison sur le banc Guingampais ?


Antoine Kombouaré: "La première impression que j'ai, c'est d'avoir fait du très bon travail. On a fini 10e, je crois que c'était le troisième meilleur résultat de l'histoire du club... S'améliorer ce serait quoi ? Continuer à être performant à domicile, ça c'est l'essentiel. Quand vous faites ce qu'il faut à domicile et que vous engrangez des points, vous faites un championnat relativement tranquille. Il faudra surtout faire une meilleure deuxième partie de saison, essayer de gagner à l'extérieur".


Q: Cela veut dire que Guingamp vise encore plus haut cette année ?


Antoine Kombouaré: "Si demain on finit mieux qu'à la dixième place, j'ai peur qu'on prenne la grosse tête (rires). Non, je plaisante. Le début de saison qu'on fait l'année dernière, ce n'est pas nous, quoi... On est 5e après 19 journées. Et en même temps, la deuxième moitié de saison où on est 14e, c'est pas nous non plus.
Je préfère malgré tout faire des saisons comme l'année dernière où tout de suite vous êtes au taquet, tout de suite vous engrangez des points et de la confiance. On est ambitieux mais on est plein d'humilité, ce qui nous permet de toujours être en alerte et ne pas se prendre pour ce qu'on n'est pas ou s'enflammer et à un moment donné se prendre une grosse claque dans la figure.
L'an dernier on fait aussi demi-finale de Coupe de France et quart de finale de Coupe de la Ligue. Avec nos moyens, c'est pas mal. Faire aussi bien, ce serait déjà une très belle saison pour nous
".


Q: Avec Rebocho, Phiri, Thuram, Eboa Eboa, le recrutement guingampais a misé sur des joueurs jeunes qui vont découvrir la L1.

Antoine Kombouaré: "Ce sont des défis que je lance quand je fais venir un joueur. Je ne sais pas où je vais. Il y a un travail qui est mis en place, un discours qu'on va tenir ensemble, mais les éléments de réponse, je vais les avoir sur le terrain avec les
joueurs.
Bien sûr on a travaillé en amont. On a une idée, on a vu comment ils étaient dans leurs clubs respectifs. Maintenant, pour beaucoup c'est un nouveau départ, un nouveau championnat, un pallier à franchir...
Ça va être intéressant de voir comment eux vont réagir à la concurrence, au niveau beaucoup plus élevé
".

A lire aussi

Sur le même sujet

interview de GWENAEL DELAMARCHE

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne