Guingamp s'impose à la dernière minute face à Lille

Le milieu de terrain de l'EA Guingamp Etienne Didot face au défenseur lillois Luiz De Araujo lors du match de Ligue 1 Guingamp-Lille au stade du Roudourou - 16/09/2017 / © AFP - F. Tanneau
Le milieu de terrain de l'EA Guingamp Etienne Didot face au défenseur lillois Luiz De Araujo lors du match de Ligue 1 Guingamp-Lille au stade du Roudourou - 16/09/2017 / © AFP - F. Tanneau

L'En Avant Guingamp remporte la victoire contre le LOSC dans le temps additionnel, à l'issue d'un match où les deux équipes n'ont pas été des plus convaincantes.

Par Thierry Peigné

Le match s'est joué sur un coup de canon d'Étienne Didot, qui a repris de volée une balle mal repoussée par la défense du Losc dans le temps additionnel (90+1). Le ballon est venu s'échouer dans le coin en bas à gauche du portier lillois.


Les attaques lilloises trop timides

Marcelo Bielsa, l'entraîneur de Lille avait pourtant décidé d'aligner le même onze de départ que contre Bordeaux (0-0), à l'exception de Thiago Maia, suspendu. Avec les hors jeu fréquents de Nicolas Pépé en pointe et des percées trop stériles de Luiz Araujo, la production offensive des Nordistes a été trop faible.

Les assauts guingampais

Avec un effectif moins clinquant, Guingamp a opposé plus de détermination. Marcus Thuram, auteur de son premier but en Ligue 1 à Lyon le week-end dernier, aurait pu doubler son total plus tôt dans le match. Il a d'abord raté sa tête plongeante devant le but vide, sur un service un poil trop long de Lucas Deaux (43e minute), avant de perdre son face-à-face avec Mike Maignan (47e), alors qu'il était seul à 8 m des buts.

Salibur sur deux frappes (61e, 74e), dont la deuxième a touché l'extérieur du poteau, ou Jordan Ikoko, idéalement lancé dans la surface, mais dont la frappe en angle fermé était trop molle pour tromper le gardien, auraient aussi pu forcer la décision. Le but de fin de match de Didot permet aussi à Guingamp de porter sa série de matches sans résultat nul en championnat à 16, avec 9 victoires et 7 défaites.

Déclaration d'Antoine Kombouaré, l'entraîneur de Guingamp

"Toute la semaine, on a réfléchi à comment trouver des failles dans cette défense avec une équipe qui propose le combat,  lui propose le marquage individuel. Il fallait travailler pour se créer des espaces. C'est compliqué parce qu'il faut être costaud physiquement et mentalement, car c'est une équipe qui ne lâche jamais. Il fallait un grand Guingamp pour aller arracher cette victoire. C'est vrai que c'est un dénouement heureux pour nous, c'est le genre de final qu'on apprécie parce que c'est arrivé au bout du bout. A un moment donné, on n'y croit plus, parce qu'on a le sentiment qu'on n'a plus rien dans les cannes, et c'est le victoire du coeur et de l'énergie c'est pour ça que je suis très fier de mes joueurs. Lille est un gros du championnat, aujourd'hui, ils sont en difficulté, mais ils vont remonter la pente."

A lire aussi

Sur le même sujet

Accident mortel pendant le Tour de Nouvelle-Calédonie

Près de chez vous

Les + Lus

Les + Partagés