Ligue 1 : l'EA Guingamp “revanchard” éteint Toulouse

Les joueurs de l'EA Guingamp lors de leur victoire 2-1 face à Toulouse - 15 avril 2017 / © FRED TANNEAU / AFP
Les joueurs de l'EA Guingamp lors de leur victoire 2-1 face à Toulouse - 15 avril 2017 / © FRED TANNEAU / AFP

Plus agressif, Guingamp est logiquement venu à bout (2-1) d'une équipe de Toulouse sans inspiration, samedi dans le duel du ventre mou de la 33e journée de Ligue 1. L'EA Guingamp est 8ème du championnat.

Par Z.S. avec AFP

Guingamp s'est imposé (2-1) face à Toulouse, samedi lors de la 33e journée de L1.

Guingamp plus conquérant...


Avec 44 points, les Bretons confortent leur 8e place au classement, tandis que le TFC, désormais à trois longueurs derrière, glisse dans la seconde moitié du classement (11e). Animés par des intentions différentes, les deux adversaires se sont pourtant longtemps neutralisés. Plus conquérants, davantage portés sur l'impact physique et l'envie, l'En-Avant s'est heurté à des Toulousains légèrement au-dessus dans le jeu mais sans véritable solution pour contourner un bloc défensif solide et rigoureux.


... et plus dangereux


C'est donc les hommes d'Antoine Kombouaré qui se sont montré les plus dangereux, à l'image de ce centre de Jimmy Briand mal exploité par Alexandre Mendy (12) et surtout de cette frappe de Moustapha Diallo aux 18m repoussée par le poteau (37). L'ouverture du score de Briand sur penalty, suite à une faute de Lafont sur Yannis Salibur (53) semblait donc presque logique, de même que le deuxième but signé Mendy, suite à une passe lumineuse d'Étienne Didot (62).


Victoire logique pour l'En-Avant


A l'aise dans le coeur du jeu mais incapable d'appuyer sur l'accélérateur, les joueurs de Pascal Dupraz n'ont jamais vraiment été en mesure de proposer suffisamment de choses sur le plan offensif pour déborder les Costarmoricains. Seule une faute grossière de Marcus Coco, coupable d'avoir ceinturé Andy Delort dans la surface, a ainsi permis à l'ancien Caennais de sauver l'honneur sur pénalty (67).



Les déclarations des entraîneurs :

"Une énorme performance"


Antoine Kombouaré (entraîneur de Guingamp): "On était revanchard, avec la défaite à l'aller que je n'avais pas aimée du tout. C'est une énorme performance aujourd'hui et c'est une victoire amplement méritée. Je ne m'attendais pas à ce genre de performance. La semaine de travail pour moi n'a pas été comme je le souhaitais. Ça a été un match très compliqué. On est tombé sur un bon Lafont. Avec leur attaque de feu, il fallait être solide. Et il fallait jouer, c'est ce qu'on a fait. J'ai beaucoup aimé. L'objectif que l'on s'est fixé avec les joueurs, c'est d'aller chercher une septième place. C'est une très belle fin de saison qui nous attend. Comme on sait à Guingamp que la Coupe de France nous tient à coeur, il va falloir arracher la qualification à Angers".

"Un match équilibré"


Pascal Dupraz (entraîneur de Toulouse): "On était venu avec des intentions, je pensais qu'on pouvait être davantage souverain au milieu du terrain. L'objectif pour moi était de concerner tout le groupe, en faisant jouer des joueurs qui n'ont pas eu beaucoup de temps de jeu. C'est un match équilibré même si les Guingampais ont peut-être dominé dans un premier temps, mais après ça se joue sur une décision arbitrale (le penalty, NDLR). Comme je n'ai pas vu les images, je vais me garder de tout commentaire. L'objectif, c'était d'espérer titiller une possible 6ème place. Mathématiquement ce n'est pas mort, mais d'un point de vue réaliste, si. On a pas suffisamment joué à 11 ce soir".

A lire aussi

Sur le même sujet

La Patrouille de France à Rennes

Près de chez vous

Les + Lus