Manifestation à Nokia Lannion : le plan social reporté

© Jérémy Armand / France 3 Bretagne
© Jérémy Armand / France 3 Bretagne

Plus de 200 personnes manifestaient ce mardi contre le plan social récemment annoncé par Nokia France. Sur le site de Lannion, 91 emplois sont menacés. Finalement, le plan de suppression de 597 postes a été "suspendu jusqu'au 2 octobre".

Par Jeanne Travers

Ils étaient plus de 200, ce mardi 19, rassemblés devant les grilles de l'établissement. Toute la matinée, les salariés de Nokia ont manifesté à Lannion. Le but : dénoncer le plan social prévu par Nokia France. Il s'agit du 8e en 10 ans.

Le 6 septembre dernier, l'entreprise annonçait en effet la suppression à l'échelle nationale de 597 emplois d'ici 2019. Sur le site de Lannion, 91 postes sont concernés

"On est prêt à licencier à tour de bras à nouveau, dans une ampleur sans précédent. Dans les fonctions support, des équipes sont quasiment totalement désintégrées", indique une représentante de la CFDT.


En parallèle de cette manifestation, la direction de Nokia France a été reçue à Bercy ce mardi matin. Une visite qui fait suite à celle des représentants des syndicats, entendus le 14 septembre dernier par le secrétaire d'Etat Benjamin Griveaux.

À l'issue de cette réunion, l'entreprise Nokia France a annoncé la suspension de la restructuration : "une réunion de suivi est prévue le 2 octobre entre les représentants du gouvernement, la direction de Nokia et les partenaires sociaux. La procédure de consultation sur le plan de transformation est suspendue jusqu'à cette date" a déclaré à l'AFP la direction de Nokia France.

À Lannion, les manifestants espèrent peser sur le Comité central d'entreprise, en charge de la procédure de ce nouveau plan social. Le site recevra également ce mercredi une visite de la direction générale de Nokia France, ainsi que de la Direction des ressources humaines. Les salariés, eux, ne devraient pas reprendre leur manifestation.


► Revoir le reportage de Jérémy Armand et Fabrice Leroy :
Lannion : 200 salariés de Nokia manifestent pour sauver les 91 emplois menacés
Les salariés de Lannion craignaient de le voir officiellement lancé ce mardi. Finalement, le plan de suppression de 597 postes a été reporté. "Suspendu jusqu'au 2 octobre" et la tenue d'une réunion avec le gouvernement et les syndicats, voilà ce que l'équipementier finlandais a annoncé. - France 3 Bretagne - Jérémy Armand et Fabrice Leroy

A lire aussi

Sur le même sujet

valoriser l'apprentissage : portes ouvertes entreprises

Près de chez vous

Les + Lus