Ligne Lannion-Paris: l'aéroport devra revoir sa copie

Un avion 19 places de Twin Jet / © Twin Jet
Un avion 19 places de Twin Jet / © Twin Jet

Le tribunal administratif a donné raison à Twin Jet, qui a contesté l'attribution de la ligne Lannion-paris Orly à la compagnie Chalair. Motif: le manque de transparence de l'aéroport.

Par Stéphane Grammont

L'aéroport de Lannion devra revoir l'attribution de la délégation de service public pour la liaison entre Paris Orly et le Trégor.

Le 29 juin dernier, Twin Jet avait déposé un recours devant la justice après que la ligne ait été attribuée à la compagnie normande Chalair. La compagnie contestait les critères d’attribution, non mentionnés dans l'appel d'offre, auquel a également répondu la compagnie d'Air France, Hop.

"Les entreprises locales n'ont pas à s'inquiéter, il suffit que cet aéroport relance immédiatement la procédure, qu'il demande au prestataire actuel de continuer un peu, mais surtout qu'il agisse de suite" a estimé Olivier Meneur, le président de Twin Jet via un communiqué.

Le syndicat mixte qui gère l'aéroport devra donc relancer un appel d'offres, alors que Hop! doit arrêter l'exploitation de la ligne le 23 septembre.


A lire aussi

Sur le même sujet

valoriser l'apprentissage : portes ouvertes entreprises

Près de chez vous

Les + Lus