Régionales : à Saint-Bihy (22), le vote nul pour dire non au ball-trap

Saint-Bihy (22) : vote nul au premier tour des régionales contre un ball-trap / © France 3 Bretagne
Saint-Bihy (22) : vote nul au premier tour des régionales contre un ball-trap / © France 3 Bretagne

Les raisons du vote blanc ou nul sont parfois mystérieuses, mais à Saint-Bihy, dans les Côtes d'Armor, c'est clair. Au premier tour des régionales, comme pour les départementales, 47 % des électeurs ont choisi ce moyen pour exprimer leur colère suite à l'implantation d'un ball-trap sur la commune.

Par Krystell Veillard

Un ball-trap au coeur de la polémique. Lors du premier tour des élections régionales, près de la moitié des électeurs de Saint-Bihy dans les Côtes-d'Armor ont voté nul. En effet, 47% des électeurs du petit village, soit 56 des 118 votants, ont glissé dimanche dans leur enveloppe, en lieu et place de leur bulletin de vote, un tract réclamant la fermeture de ce ball-trap ouvert le samedi depuis le printemps 2014. 

Une association créée contre le ball-trap


Le conseil municipal, a l'unanimité, a déjà pris position contre cette implantation. Une association de riverains, principalement des habitants qui résidaient auparavant en ville, se plaint des nuisances sonores générées. Depuis des mois le litige est à l'instruction, des expertises sont en cours. Pour que le dossier avance, l'association a donc choisi, comme pour les élections départementales, de mettre la pression sur les urnes. Les électeurs lors du précédent scrutin avaient voté "normalement" lors du second.
Le feuilleton risque de rythmer longtemps la vie du bourg, puisque des poursuites judiciaires ont été engagées par la commune.

Au premier tour, le reste des habitants a voté à une large majorité pour le candidat LR-UDI-MoDem Marc Le Fur (63,7%), loin devant le candidat FN et le ministre de la Défense Jean-Yves Le Drian (PS), à 13,7 et 12%.


Le reportage à Saint-Bihy (22) de Jean-Marc Seigner et Fabrice Leroy

Vote nul St Bihy : opposition ball trap
Le reportage à Saint-Bihy (22) de Jean-Marc Seigner et Fabrice Leroy - Interviews : Nadine et Jean Ollivo, habitants en colère - Gilbert Bogard, plus proche voisin du ball-trap - Michel Sangan, adjoint-au-maire - Brigitte Pennors, présidente de l'association "Promouvoir la qualité de vie à Saint-Bihy et ses alentours"
Interviews :
- Nadine et Jean Ollivo, habitants en colère
- Gilbert Bogard, plus proche voisin du ball-trap
- Michel Sangan, adjoint-au-maire
- Brigitte Pennors, présidente de l'association "Promouvoir la qualité de vie à Saint-Bihy et ses alentours"

A lire aussi

Sur le même sujet

suivez les élections régionales sur France Info

SUIVEZ LES ELECTIONS SENATORIALES 2017 SUR FRANCE INFO

Baisse des APL et des loyers en HLM : l'inquiétude des bailleurs sociaux

Près de chez vous

Les + Lus