Saint-Brieuc : ouverture de la pêche à la coquille Saint-Jacques

La débarque des pêcheurs de coquilles Saint-Jacques à Saint-Quay-Portrieux (22) / © France 3 Bretagne
La débarque des pêcheurs de coquilles Saint-Jacques à Saint-Quay-Portrieux (22) / © France 3 Bretagne

C'était ce lundi 6 novembre, l'ouverture de la pêche à la coquille Saint-Jacques, sur le principal gisement de la baie de Saint-Brieuc. Ces mollusques, l'or de la baie, font l'objet d'une attention permanente, avec une pêche très encadrée et même la mise en place d'une nouvelle mesure cette année.

Par Krystell Veillard

La coquille Saint-Jacques représente un vrai trésor en Baie de Saint-Brieuc, sur lequel les pêcheurs veillent jalousement. Il s'agit surtout de toujours mieux préserver la ressource et le gisement. La pêche est donc très encadrée, avec des jours et des durées de pêche fixés au préalable : 45 minutes, deux fois par semaine, les lundis et mercredis. Cette année, alors que l'ouverture du gisement principal avait lieu ce lundi, une nouvelle mesure est même entrée en vigueur toujours dans le même esprit.

Des anneaux de drague plus larges


Les anneaux des dragues ont pris 5 mm, les mailles sont passées de 92 à 97 mm. C'est la nouvelle norme qui s'impose désormais aux coquilliers de la baie, suite à une décision du comité départemental des pêches. L'idée étant de pêcher les coquilles les plus grosses, et d'en laisser davantage au fond, dans le but d'exploiter le gisement de manière durable et raisonnable.

Un potentiel exploitable en hausse de 23 % cette saison


Les professionnels se basent sur les résultats des études de l'Ifremer qui tente d'estimer l'état des stocks sur trois saisons. Pour la saison 2017-2018, le potentiel exploitable est en augmentation de 23% par rapport à la saison précédente. Mais les saisons ne se ressemblent pas, 2015 en particulier était assez médiocre. Charge donc aux pêcheurs de prendre en amont les décisions pour stabiliser la situation d'une année sur l'autre.

Un prix moyen de 2,55 € le kg à la criée


Sceptiques sur la nouvelle mesure, les marins semblaient un peu rassurés à la débarque ce ce lundi soir. Avec les anneaux, les coquilles sont plus grosses, mais ils rendent aussi plus difficile les comparaisons immédiates, "ça fausse un peu la donne", il faut se laisser un peu de temps pour estimer les quantités pêchées. Mais l'enjeu c'est bien sûr également le cours de la coquille. Ce lundi soir, à la criée, le prix moyen se situait autour de 2,55 € le kg.

Le reportage à Saint-Quay-Portrieux et Pordic (22)
de Nathalie Rossignol, Catherine Bazille et Bruno Van Wassenhove

ouverture pêche à la coquille à Saint-Brieuc
Le reportage à Saint-Quay-Portrieux et Pordic (22) de Nathalie Rossignol, Catherine Bazille et Bruno Van Wassenhove - Interviews : Laure Robigo, coordinatrice scientifique - Spyros Fifas, Ifremer - Sébastien Triché, patron du coquillier Le Bar - Sébastien Liscoët, patron du Kreizh Armor


Sur le même sujet

30ème Goncourt des lycéens : retour sur la première édition en 1988

Près de chez vous

Les + Lus