Sécheresse : des réserves d'eau en forte diminution dans les Côtes-d'Armor

© MaxPPP
© MaxPPP

En raison de la quasi-absence de pluie significative depuis plus de 6 mois dans les Côtes-d'Armor, les réserves d'eau ont fortement diminué. La situation pourrait devenir préoccupante si cela perdure. 

Par Stéphane Grammont

En janvier, le niveau de la plupart des cours d'eau des Côtes-d'Armor a atteint des seuils alarmants et était même inférieur à celui observé lors de l'année historique de 1976.

Un arrêté "sécheresse" avait même été pris par la préfecture, entraînant l'interdiction des lavages de véhicules, de façades, de toitures, de voiries, la fermeture des fontaines publiques ou encore la limitation au strict nécessaire des prélèvements d'eau. 
© Cotes-d'armor.gouv.fr
© Cotes-d'armor.gouv.fr
Entre juillet 2016 et février 2017, le cumul moyen de précipitations est de 149 mm alors que la normale est de 491mm. Les réserves d'eau des trois grands barrages départementaux risquent de fortement diminuer si la situation perdure, malgré la réduction du débit des eaux relâchées en sorties de barrages.
© Cotes-d'armor.gouv.fr
© Cotes-d'armor.gouv.fr

Les dernières pluies de fin janvier-début février laissent présager une amélioration de la situation.

Grève des pompiers d'Ille-et-Vilaine : entretien avec Eric Montier délégué CGT SDIS 35

Près de chez vous

Les + Lus