Dinan : 9,3 % de chômage mais des patrons qui peinent à recruter

© France 3 Bretagne
© France 3 Bretagne

La commune de Dinan fait face à un paradoxe : malgré les 9,3 % de chômage sur la commune, les entreprises peinent à recruter. Seule solution : une meilleure coopération entre les chefs d'entreprise et les services dédiés à l'emploi.

Par Baptiste Galmiche

Le garage Godard accueille depuis peu un tout nouveau mécanicien poids lourd. Depuis un an et demi, il en cherche encore deux, mais ne parvient pas à trouver son bonheur. "Ce sont des métiers à l'origine difficile, sales et pas forcément reconnus. Pourtant, c'est un beau métier, où il y a de la technologie, des possibilités d'évolution, et la formation est donnée tout au long de la carrière. Il devrait y avoir tout ce qu'il faut pour plaire", remarque Hervé Godard, le gérant du garage.

Une pénurie de main-d'œuvre difficile à expliquer, d'autant que le bassin de Dinan compte 9,3 % de chômeurs. Pôle-Emploi recense 350 offres vacantes. "On retrouve des besoins dans le bâtiment, l'hôtellerie-restauration, la métallurgie, l'agriculture et la mécanique", constate Laurent Hamon, responsable d'équipe à Pôle-Emploi à Dinan.

Solutions


Pour une meilleure adéquation entre offre et demande, la solution est de convaincre quelques-uns des 4 000 chômeurs de se former pour changer de profession. "Pendant 10 ans, les chefs d'entreprise ont dû faire face à une crise sans précédent et il a fallu licencier. Aujourd'hui que la situation est inversée, c'est à nous de prendre nos responsabilités et d'aller au-devant des demandeurs d'emploi et de trouver des solutions", affirme Hervé Godard.

Autre solution possible : faire connaître les métiers. Et pour cela, M. Godard pilote avec d'autres acteurs le projet "Boost-Emploi". "Des demandeurs d'emploi partent de différents points du territoire et vont sur une journée à l'avant des entreprises collecter auprès d'eux des offres d'emploi existantes ou sur le marché caché", affirme Pascale Joly de la mission locale du Pays de Dinan. Un projet également solidaire : il s'agit de collecter des offres également pour d'autres demandeurs d'emploi. Cette journée, qui existe déjà à trois endroits en France, sera organisée sur les territoires de Saint-Malo, de Dinan et de la Côte d'Émeraude en juin prochain.

Dinan : 9,3 % de chômage mais des patrons qui peinent à recruter
La commune de Dinan fait face à un paradoxe : malgré les 9,3 % de chômage sur la commune, les entreprises peinent à recruter. Seule solution : une meilleure coopération entre les chefs d'entreprise et les services dédiés à l'emploi. Reportage : N. Rossignol / V. Chopin / P. Nau.


Sur le même sujet

30ème Goncourt des lycéens : retour sur la première édition en 1988

Près de chez vous

Les + Lus