Eco-pâturage : des chèvres pour entretenir des parcelles aux abords des communes bretonnes

Des chèvres entretiendront jusqu'en septembre des parcelles aux abords de plusieurs communes bretonnes. / © MaxPPP
Des chèvres entretiendront jusqu'en septembre des parcelles aux abords de plusieurs communes bretonnes. / © MaxPPP

Pour continuer à entretenir certaines parcelles bretonnes, la direction interdépartementale des routes (DIR) Ouest développe l'éco-pâturage, avec des chèvres. 

Par LH

La direction interdépartementale des routes (DIR) Ouest a décidé de poursuivre l'entretien de certaines de ses parcelles grâce à l'éco-pâturage, en installant des troupeaux de chèvres aux abords des communes bretonnes.

Cette technique de gestion durable des dépendances vertes avait déjà apporté des résultats positifs en 2016 à Lanester. Par conséquent, des chèvres ont de nouveau été accueillies dans la zone commerciale de Kerpont à Lanester entre avril et mai. Depuis ce mois de juin et jusqu'en septembre, cinq nouveaux emplacements bretons testent cet éco-pâturage :
  • RN 165 Auray : un bassin de rétention au niveau du lieu-dit « Pont-sal » ;
  • RN 165 Auray : un délaissé au lieu dit « Téno » ;
  • RN 165 Vannes : échangeur de « Ménimur » ;
  • RN 166 Saint-Nolff : 2 bassins de rétention ;
  • RN 165 Marzan : un bassin de rétention.
Louées par la DIR Ouest, les chèvres sont placées dans un enclos pour éviter leur divagation sur les routes et d'éventuels risques d'accident avec les usagers de la route.

Les troupeaux de bêtes sont sous la responsabilité d'un berger, 24h/24 et 7j/7, qui réalise les soins quotidiens et effectue les interventions nécessaires pour une bonne gestion de la prairie.


Sur le même sujet

Immobilier : quel type de vente choisir ?

Près de chez vous

Les + Lus