9h50 le matin - Bretagne

Lundi, mardi, jeudi et vendredi à 9h50
Logo de l'émission 9h50 le matin - Bretagne

Vivre avec un cœur artificiel : en attendant la greffe

Le professeur Flécher pendant une intervention et l'implantation d'un cœur artificiel / © CHU de Rennes
Le professeur Flécher pendant une intervention et l'implantation d'un cœur artificiel / © CHU de Rennes

Réparer un cœur, le changer quand on ne peut plus rien pour lui, c’est le quotidien du Professeur Erwan Flécher qui exerce au CHU de Rennes. Les greffes, les cœurs artificiels : quels traitements, quelle qualité de vie ?

Par Emilie Colin

Les maladies cardiaques tuent plus que le cancer. En France et en 2017, pour les patients atteints d'insuffisances cardiaques plusieurs traitements sont possibles, à l'aide de médicaments ou d'interventions chirurgicales. On peut réparer le cœur, pratiquer des pontages, implanter des valves. L'ultime recours restant de le changer, de s'en faire greffer un autre. Pas toujours évident lorsque l'on sait que le nombre de donneurs reste limité. 


Un cœur artificiel, en attendant


En attendant cette possible transplantation, il est possible d'avoir recours à un cœur artificiel. Le CHU de Rennes est l'un des rares établissements en France à pratiquer cette implantation. Le professeur Erwan Flécher explique comment on vit avec et quelles en sont les contraintes. 

Cœur artificiel : comment vivre avec ?
avec le professeur Flécher



A lire aussi

Cœur artificiel : comment vivre avec ?

Nouveau !Abonnez-vous aux alertes de la rédaction et suivez l'actu de votre région en temps réel

Je m'abonne